x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Sport Publié le mardi 19 février 2013 | Le Mandat

Rencontre Ministère des Sports-FIF/ Pour éviter les Echecs : Le gouvernement propose des pistes de réflexions

© Le Mandat Par KG
le Ministre Alain Lobognon à la présidence de la FIF.
Abidjan, le 18 fevrier 201, Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs a rencontré au siège de la Fédération Ivoirienne de Football(FIF) M. Sidi Diallo, le président de ladite fédération.Au menu, le bilan des Elephants a la CAN 2013 en Afrique du sud
Lors de rencontre inédite entre le ministre des Sports et la Fédération ivoirienne de football, Sidy Diallo et son hôte, le ministre Alain Lobognon ont fait le point sur la participation des Eléphants à la CAN.
L’actualité sportive de ce début de semaine a été marquée par la rencontre entre le ministère des Sports et la Fédération ivoirienne de football au siège de la maison des verres à Treichville ce lundi 18 février. Au centre des échanges, le point sur l’élimination prématurée des Eléphants à la 29è édition de la Coupe d’Afrique des nations. Le premier responsable du sport ivoirien, Alain Lobognon a appelé l’instance fédérale du football ivoirien à trouver ‘’les remèdes, pour que plus jamais, l’équipe nationale ne fasse pleurer les Ivoiriens de douleurs’’. Par ailleurs, le ministre des Sports a réaffirmé son soutien à la Fédération ivoirienne de football, en lui proposant ses services à travers des problématiques telles que : que faut-il pour gagner la CAN ? Faut-il mobiliser davantage des ressources financières pour remporter la CAN ? L’autre volet a été la volonté de l’Etat ivoirien de voir un championnat de qualité.
Repositionnement du football ivoirien
C’est un secret de polichinelle. Le championnat national n’attire plus le public ivoirien. ‘’Ce championnat qui faisait rêver les Ivoiriens, notre championnat national ne semble plus attiré personne. Pourquoi ce championnat suscite-il peu d’intérêt ?’’ C’est le triste constat que le ministre a fait au vu des matches auxquels il a assisté dans les différents stades. Et, celui-ci de poursuivre : Comment ce championnat doit fournir à l’équipe nationale de Côte d’Ivoire des athlètes convaincus, qu’ils jouent non pas pour les clubs qui les paient, mais pour le pays de leurs ancêtres et de leurs parents ?’’ C’est à toutes ces prérogatives que le ministre des Sports veut désormais des réponses pour mieux professionnaliser le championnat ivoirien.
Redonner une meilleure lisibilité à la formation
L’autre sujet à l’ordre de cette rencontre ministre-FIF a été sans équivoque la question de la formation. Car, malgré la multiplicité des centres de formation, le football de qualité manque en Côte d’Ivoire. En témoigne, la peine d’avoir de bons résultats dans les catégories des cadets et juniors. Pour le ministre, les solutions doivent être trouvées pour assurer la relève des joueurs de l’équipe nationale en fin de carrière. Concernant le remplacement d’entraîneur à chaque échec, le ministre s’est interrogé si cela témoigne d’un manque à gagner ou d’une solution avérée.

MAURYTH GBANE

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Sport

Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ