x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 12 juillet 2013 | Le Patriote

Elections partielles du 21 Juillet : La CEI remet des affiches aux candidats

© Le Patriote Par DR
Commission Electorale Indépendante (CEI): le président Youssouf Bakayoko veille à la formation des agents techniques et administratifs de l’institution
Mardi 8 mai 2012. Abidjan. Formation jusqu’à vendredi, des agents techniques et administratifs de la Commission Electorale Indépendante (CEI) grâce à l’appui technique et financier de l’organisation américaine IFES (Fondation Internationale pour les Systèmes électoraux)
Avant le début de la campagne électorale des élections partielles du 21 Juillet prochain, le Président de la Commission électorale indépendante (CEI), M.Youssouf Bakayoko, accompagné du Porte-parole Inza Diomandé, a procédé ce jeudi à son siège à la remise officielle de spécimens de bulletins de vote et d’affiches aux candidats ou à leurs représentants. Avant toute chose, le Président de la CEI a brièvement rappelé le contentieux qui a conduit à la reprise ou à la reprogrammation des élections dans les quatre circonscriptions concernées. « C’est la force de la démocratie, la chambre administrative de la Cour Suprême a joué son rôle », a-t-il souligné. Il a donc souhaité que le même esprit de démocratie prime à l’occasion de la campagne électorale qui s’ouvre le samedi 13 juillet à zéro heure pour s’achever le vendredi 19 juillet à minuit. « Faites en sorte que cela se passe bien, a insisté le Président Bakayoko. Nous voulons tous une campagne apaisée ». Il en outre demandé aux candidats de faire un « bon usage » des spécimens et des affiches et surtout de respecter les adversaires. « Ne décollez pas les affiches de vos concurrents, n’ayez pas de propos désobligeants à leur endroits, a plaidé le Président de la CEI. Il faut que tout se passe dans une bonne ambiance ». Pour sa part, il les assurés que toutes les dispositions ont été prises avec les Forces de sécurité ivoiriennes et l’Opération des Nations Unies Côte d’Ivoire (ONUCI) afin que « tout se passe dans la quiétude ». « Nous avons vraiment travaillé à la sécurisation de ces élections », a-t-il assuré. Preuve que la CEI accorde une importance capitale à ces partielles au même moment ses Commissaires politiques étaient en formation pour garantir un scrutin démocratique, équitable et juste à tous. Il n’empêche, le Président de la CEI a tenu à interpeller les candidats sur le respect scrupuleux des résultats : « la démocratie, c’est le respect des résultats des urnes. Prenez cela en compte ». Ces partielles concernent la région du Tchologo et les communes d’Anyama, Bettié et Doropo.
(Source : Service com. de la CEI)

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ