PUBLICITÉ

Sport Publié le lundi 5 août 2013 | Le Mandat

Afrobasket 2013 - Que d’inquiétudes !

L’Afrobasket 2013 aura lieu en Côte d’Ivoire du 20 au 31 août prochain à Abidjan. C’est une certitude. Car, à l’heure actuelle, la compétition ne peut plus être délocalisée. A moins qu’elle soit reportée. Mais ce qui inquiète, c’est d’abord les travaux. « Le Palais des Sports de Treichville et le Hall des sports seront prêts pour abriter l’Afrobasket 2013 à Abidjan qui se tiendra du 20 au 31 août 2013 ». C’est l’assurance qu’a donnée le président du Cocan, Fofana Aboubakar Sidiki, jeudi 16 mai dernier au cours d’une conférence de presse à Treichville… « Dans 45 jours, nous serons en mesure de livrer le Palais. L’Afrobasket sera une réalité». C’est en ces termes que le président du comité d’organisation, Fofana Aboubakar Sidiki a rassuré les journalistes. Vu sous cet angle, le palais devrait être livré autour du 10 juillet prochain. Mais au vu des travaux sur le terrain, cette promesse sera loin d’être tenue. Nous y avons effectué une visite vendredi dernier qui rend peu optimiste quant à la fin des travaux à la date indiquée. Interrogé sur la question de la tenue de cette date, un des chefs ouvriers a répondu ceci : « On pourra finir », sans grande conviction. Et d’ajouter : « Tout le monde parle en politicien. Donc, on utilise la manière de parler des politiciens ». Tout ceci pour dire qu’ils font ce qu’ils peuvent. A côté de la seconde salle qui n’est pas achevée, le Palais des Sports n’est pas encore terminé. Allusion faite à l’équipement des salles, la tribune de presse, les tableaux numériques, les vestiaires, l’aménagement de la salle antidopage, la pose des rails pour améliorer la capacité de l’éclairage à 200 lux. Aussi, faut-il ajouter qu’à 14 jours de la compétition, aucune information sur la billetterie n’est disponible. Par ailleurs, la presse n’est toujours pas située sur le processus d’accréditation mis en place par le COCAN. Pis la sélection nationale, en préparation en Espagne, connaît des difficultés. Elle a été vidée de son hôtel pour factures impayées. L’Etat de Côte d’Ivoire, qui essaie de mettre les petits plats dans les grands pour la réussite de l’événement, devrait s’investir, encore une fois, pour lisser les quelques rides persistantes de l’organisation de l’Afrobasket 2013.

A.F

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ