PUBLICITÉ

Santé Publié le jeudi 3 avril 2014 | Le Democrate

Fièvre Ebola : Les suspects bloqués à la frontière

Suite à la rumeur qui a circulé samedi dernier dans la capitale économique de Côte d’Ivoire, Abidjan, laquelle faisait état de ce que la fièvre Ebola aurait été détectée chez une patiente à Guiglo, le gouvernement est monté au créneau pour réaffirmer hier, à l’issue du Conseil des minsitre tenu au Palais présidentiel, qu’aucun cas de fièvre Ebola n’a été détecté en Côte d’Ivoire. Pour éviter que la maladie fasse son apparition sur le territoire ivoirien, des mesures sanitaires vigoureuses ont été prises en Conseil des ministres et les mouvements de personnes suspectes sont bloqués à la frontière avec la Guinée. Pour une lutte efficiente, il a donc été décidé de la création de quatre postes avancés à l’ouest et d’assurer la sensiblisation sur les mesures sanitaires. Pour la gestion adéquate des cas qui pourraient survenir, le porte-parole du gouvernement suggère de prendre un arrêté préfectoral. Aussi, l’Etat envisage la formation des professionnels de la santé et de la mise à disposition des équipements au personnel.A la question de savoir si la Côte d’Ivoire envisageait, à l’instar du Sénégal, la fermeture de ses frontières avec la Guinée, le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné a indiqué qu’en l’état actuel, cette mesure n’est pas opportune car elle pourrait pertuber les activités des populations . Toutefois, précise-t-il, des mouvements de personnes sont bloqués à la frontière. Le gouvernement observe et reste vigilant.
Affia Marie

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ