PUBLICITÉ

Necrologie Publié le mercredi 18 juin 2014 | Notre Voie

Inhumation et 7ème jour de Koné Ali : La reconnaissance du Fpi à un grand militant

Le Front populaire ivoirien (Fpi) a tenu à rendre hommage jusqu’au bout à Koné Ali, membre du bureau de la fédération de Ouaninou, dans la région du Bafing, décédé dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 juin dernier. C’est pourquoi le président Affi N’Guessan a assisté à la cérémonie du 7ème jour, dimanche, dans la commune de Yopougon Selmer, sous une pluie battante.
Le n°1 du Fpi était entouré de responsables du Fpi du Bafing, mais aussi de la direction du parti et de son cabinet privé. Outre les camarades militants, il y avait aussi les parents du défunt.
Déjà le 6 juin dernier, à Toutié, le village natal de feu Ali Koné, dans le département de Ouaninou, le président du Fpi, alors en tournée dans le Bafing, avait conduit «le grand militant» à sa dernière demeure. L’évènement a coïncidé avec la journée de vendredi, jour de prière. Et donc, ce vendredi, comme d’habitude, la petite mosquée du village est prise d’assaut. A la différence que, ce jour-là, plusieurs fidèles n’ont pu avoir de la place à l’intérieur. Et ont été installés sous une bâche dans la cour. Avec eux se trouvent le président du Fpi, Affi N’Guessan, à la tête d’une délégation où se trouve Pr. Sébastien Dano Djédjé, vice-président. Beaucoup de militants du Fpi et des délégations venues de plusieurs villages sont présents pour accompagner Ali Koné, «le militant infatigable», à sa dernière demeure.
Après la «Djouma», prière de 13h, le corps est exposé et place aux hommages. En présence du chef du village, Bamba Moussa, de l’imam Fatiga Abou, du chef de famille Koné Adama, le porte-parole, Koné Ibrahim, a traduit la reconnaissance du village au président et à la délégation du Fpi qui n’a ménagé aucun effort pour être à toutes les étapes des obsèques de leur camarade. Puis il a dit merci à Dieu au regard de la façon dont son frère a été rappelé à Lui. Au nom de la famille du Front populaire ivoirien et du président Affi N’Guessan, c’est Fofana Ballou, secrétaire de section à Ouaninou, qui a rendu hommage au «militant de première heure». Il a parlé de son engagement, de ce que son militantisme l’a fait endurer. Ballou a surtout évoqué l’esprit de générosité du défunt, son dévouement pour la cause du Fpi, son implication pour la tournée au cours de laquelle il a quitté le monde des vivants. Bref, le secrétaire de section a ramené à la mémoire des vivants le parcours politique de Koné Ali. Sous le regard de son épouse Koné Mabana et de son fils Koné Ibrahim, et sa fille Koné Mariam, les deux enfants présents sur les huit que le regretté laisse derrière lui. Koné Ali, membre du bureau fédéral, est mort sans avoir terminé la tournée du président Affi dans le Bafing.
Place a ensuite été faite au moment fatidique du transfert du corps au cimetière du village.
Mais un autre incident est intervenu le dimanche 1er juin dernier, avec un accident de circulation sur l’axe Bouaflé Daloa. La Toyota Land Cruiser V8 immatriculé FK 5138 CI a fait un tonneau avec à bord 5 responsables du Fpi : Bamba Amara, Konaté Issa, Koné Maouléni, Bamba Vassamouko et Cissé Massindjé. Il y a eu plus de peur que de mal et tous étaient, ce vendredi, à la rencontre-hommage du Fpi à son grand militant.

Armand BOHUI
bohuiarmand@yahoo.fr

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ