PUBLICITÉ

Necrologie Publié le dimanche 6 juillet 2014 | APA

Décédé à Manchester, le cadet de Yaya et Kolo Touré inhumé à Williamsville

© APA Par FIF
Deuil: Touré Oyala Ibrahim inhumé
Décédé le 19 juin dernier, Touré Oyala Ibrahim, frère cadet de Yaya et Kolo Touré a été inhumé le vendredi 04 juillet 2014 au cimetière de Williamsville à Abidjan.
Abidjan (Côte d’Ivoire) - Décédé le 19 juin dernier à Manchester, en Angleterre, Ibrahim Oyala Touré, le frère cadet des internationaux ivoiriens Yaya et Kolo Touré a été inhumé, vendredi, au cimetière de Williamsville en présence d’une foule nombreuse composée en majorité de sportifs.

Les obsèques de Ibrahima Oyala Touré se sont déroulées, selon les rites musulmans avec le soutien à la famille Touré de nombreux amis et connaissances ainsi que la présence remarquée du monde sportif ivoirien au nombre duquel le ministre des sports Alain Lobognon, la quasi-totalité des membres des dirigeants de la Fédération ivoirienne de football (FIF), des clubs, les footballeurs et supporters des Eléphants de Côte d’Ivoire.

Tous ont tenu à rendre un hommage au disparu arraché à l’affection des siens alors que ses aînés Yaya et Kolo Touré disputaient le match Colombie-Côte d’Ivoire (2-1) comptant pour la 3ème rencontre de poule du Mondial 2014 au Brésil.

Après la levée de corps à Ivoire sépulture (Ivosep) à Treichville au sud d’Abidjan, le long cortège funéraire s’est ébranlé vers la Grande mosquée de la Riviera Golf dans la commune de Cocody pour « demander au miséricordieux Allah d’accueillir notre frère, notre fils, notre ami Ibrahim à ses côtés » a prêché l’Imam officiant la prière mortuaire avant de le conduire à sa dernière demeure, au cimetière de Williamsville où Ibrahim Oyala Touré repose à jamais.

Ibrahim Touré (29 ans, attaquant) évoluait sous les couleurs du club libanais d’Al Safa de Beyrouth, après des passages à l’Asec Mimosas (2002-2003 et 2008), Metallurg Donestk (2003-2006, Ukraine), Nice (2006-2007, France) ainsi qu’à Al Ittihad Alep (2009-2010, Syrie) et Misr El Maqasa (2010-2013, Egypte).

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ