PUBLICITÉ

Région Publié le vendredi 30 janvier 2015 | AIP

Le ministre Hamed Bakayoko installe le CCDO à Bouaké

© AIP Par DR
Le ministre Hamed Bakayoko accorde une audience aux artistes Zouglou
Vendredi 23 janvier 2015. Abidjan. Le ministre de l`intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko accorde une audience à une forte délégation d`artistes et promoteurs de la musique Zouglou à son Cabinet.
Bouaké - Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, M. Hamed Bakayoko, a procédé, vendredi à Bouaké, à l’installation du Groupement régional d’intervention et de sécurité (GIRS), une extension du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO), pour contribuer à la sécurisation des biens et des populations.

Le ministre a indiqué que cette force vient en appui aux forces déjà présentes dans la région, avec une fonctionnalité de coordination qui permet une efficacité sur le terrain.

Justifiant le déploiement de cette force spéciale, il a souligné qu’il s’agit de permettre à Bouaké, deuxième ville du pays, de retrouver sa grandeur et son lustre d’antan. «Bouaké a été l’un des sièges de la crise (militaro-politique). Donc, il faut montrer que Bouaké a passé le cap, s’est normalisé, est en sécurité et que tout le monde peut venir y vivre pour profiter de la belle cité», a-t-il signifié.

Hamed Bakayoko qui considère que «l’expérience du CCDO a été un succès à Abidjan» a invité les populations à une bonne collaboration avec les éléments déployés, pour les aider à réussir leur mission. Quant aux éléments du GIRS, il leur a recommandé de respecter les droits de leurs concitoyens.

Le coordonnateur du CCDO, le commissaire divisionnaire Kouyaté Youssouf, a exhorté ses éléments à entretenir de bons rapports avec les autres forces déjà présentes sur le terrain, avant d’inviter les policiers, les gendarmes et les militaires à les considérer comme des partenaires et non ‘’des concurrents ou accaparateurs de position’’.
Pour l’heure, le Groupement régional d’intervention et de sécurité de Bouaké est composé de 75 hommes dotés de dix véhicules.

Le premier adjoint au maire de Bouaké, M. Ouattara Zoumana, a salué l’arrivée de cette force spéciale qu’il considère comme ‘’un cadeau du Nouvel an’’ pour sa cité, promettant la disponibilité de la municipalité pour jouer sa partition dans le succès de sa mission.

Créé le 11 mars 2013, le Centre de coordination des décisions opérationnelles est investi notamment de la mission de sécurisation des sites stratégiques, de lutte contre le grand banditisme, le terrorisme et la prévention des atteintes à la sureté de l’Etat.

(AIP)
nbf/kkp/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ