PUBLICITÉ

Santé Publié le jeudi 2 avril 2015 | Xinhua

Le vaccin contre l’Ebola est sûr et efficace, selon une agence de recherche kenyane

© Xinhua Par DR
Ebola: aide alimentaire fournie par le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM)
Un vaccin proposé contre l'Ebola a démontré un haut degré d'efficacité et de sécurité, et il pourrait porter un coup fatal à cette fièvre hémorragique qui a fait plus de 10.000 morts en Afrique de l'Ouest.

Les résultats de la phase un de tests du vaccin contre l'Ebola numéroté rVSV ZEBOV, publiés par l'Institut kenyan de recherche médicale (KEMRI), ont révélé jeudi la capacité de ce vaccin à protéger contre cette épidémie meurtrière.

"Notre étude auprès de 138 volontaires a montré que ce vaccin contre l'Ebola était sûr d'utilisation et avait le potentiel pour apporter une protection contre cette maladie. Le vaccin fera l'objet de tests supplémentaires dans des pays affectés par l'épidémie", a déclaré le directeur du KEMRI, Solomon Mpoke, dans un communiqué publié à Nairobi.

La phase un de tests du vaccin rVSV ZEBOV a été menée dans la ville côtière kenyane de Kilifi et sur trois autres sites en Suisse, en Allemagne et au Gabon.

Le Kenya a été sélectionné pour faire partie d'un consortium créé sous l'égide de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et financé par Wellcome Trust pour entreprendre des recherches approfondies sur un vaccin contre l'Ebola.

Les 138 volontaires qui ont été inoculés n'ont développé aucun effet secondaire, selon les chercheurs.

"Ce vaccin a permis de susciter des réactions d'anticorps qui ont neutralisé l'Ebola comme les germes de virus en laboratoire. C' est une date historique dans la lutte contre cette maladie meurtrière", a déclaré M. Mpoke.

Les conclusions des essais de vaccin contre l'Ebola au Kenya, en Allemagne, au Gabon et en Suisse ont été publiées dans le New England Journal of Medicine.

D'après les chercheurs kenyans, le vaccin sera soumis à une phase de tests en Guinée pour évaluer sa capacité à protéger les individus soumis à un risque d'infection.

Selon les estimations de l'OMS, l'Ebola a fait quelque 10 000 morts en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Le développement du vaccin contre l'Ebola a été financé par un consortium d'organismes publics et privés.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ