PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 23 mai 2015 | Abidjan.net

L’entrepreneuriat au centre du Forum de la jeunesse africaine 2015 qui se tient à Abidjan

© Abidjan.net Par Atapointe
Ouverture à Abidjan du forum de la jeunesse africaine sur la promotion de l`entrepreunariat à la Banque mondiale
Le Club des jeunes d’Afrique (Young African Society), composé de jeunes collaborateurs du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, a ouvert son forum ce 22 Mai 2015 en présence de Ousmane Diagana, directeur des opérations de la Banque Mondiale et de Mahamane Baby, ministre malien de la jeunesse.
Le Club des jeunes d’Afrique (Young African Society), composé de jeunes collaborateurs du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) accueille le deuxième Forum annuel de la jeunesse africaine à Abidjan.

Ce Forum qui réunit de jeunes entrepreneurs Africains, innovateurs et des experts vise à fédérer les talents et proposer des solutions à des problèmes de développement concrets en Afrique. Le Directeur des Opération de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire, Ousmane Diagana, après avoir rappelé le dynamisme constaté ces dernières années au niveau de l’économie africaine, a invité les Jeunes Africains à s’engager résolument sur la voie de l’entrepreneuriat et de créer les conditions du développement du Continent.

La croissance de l’Afrique ne saura être soutenue et durable que si la Jeunesse s’implique et privilégie la voie de l’entrepreneuriat par la prise d’initiatives en vue de répondre aux besoins du continent. « La croissance de l’Afrique ne peut se faire par le secteur public mais par la jeunesse », a dit Ousmane Diagana. Il a assuré la détermination de la Banque mondiale à jouer son rôle d’accompagnement pour le développement des pays africains. L’Afrique est un continent qui est promis à un très bel avenir », a réaffirmé le Directeur des opérations de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire.

Quant à Cassandra Colbert de la Société financière internationale (SFI), Elle a rappelé aux jeunes Africains que point n’est besoin d’attendre d’être « ministre » pour s’engager à la cause et au développement du continent. « C’est par votre volonté que les choses vont changer », a-t-elle lancé. Pour réussir ce pari, Cassandra Colbert a exhorté les jeunes à s’orienter vers les secteurs d’avenir que sont l’agri-business et l’Industrie. Aussi a-t-elle encouragé ces jeunes à accorder un intérêt particulier aux infrastructures. Car dira-t-elle à la « les investissements directs pour l’Afrique sont à 56 milliards de dollars, par contre les besoins en infrastructure montent entre 90 et 100 milliards de dollars par an pour les dix prochaines années ».

Le ministre Malien de la Jeunesse, de l’Emploi et de l’entrepreneuriat, Hamamet Baby était l’invité spécial de cette cérémonie d’ouverture de ce forum qui devra durer du 22 au 24 mai.


Atapointe

Vidéo associée

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ