x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 1 juin 2017 | APA

Agrobusiness: les banques obtiennent une ‘’protection juridique’’ pour le paiement des souscripteurs (Administrateur séquestre)

© APA Par Serge T
Agro-business: l`Administrateur Séquestre anime une conférence
Jeudi 01 Juin 2017. Abidjan. Drissa Koné (photo) Administrateur Séquestre en charge de l`affaire du paiement des souscripteurs des sociétés d`agrobusiness a animé une conférence de presse sur l`état d`avancement des remboursements.
Drissa Koné, Administrateur Séquestre des entreprises d’agrobusiness a rassuré, jeudi, que les banques ivoiriennes se sont engagées, après avoir obtenu une ‘’protection juridique’’, pour ‘’le paiement effectif des souscripteurs’’.

Selon M. Koné qui animait une conférence de presse dans les locaux du ministère de l’Economie et des finances, sa mission consiste à ‘’ adresser aux banques des états de paiement des souscripteurs, des autorisations de virement’’.

Drissa Koné a expliqué que depuis sa nomination le 14 mars 2017 par le Doyen des Juges d’instruction près du Tribunal de 1ère Instance d’Abidjan, Victor Coulibaly, il a ‘’proposé que le dépôt des autorisations et des états de paiement se fasse en 4 phases distinctes afin de s’assurer de la qualité des états fournis aux banques et des listes publiées’’.

Cependant, l’Administrateur Séquestre a relevé les difficultés rencontrées dans le processus. ‘’Les banques souhaitaient avoir une sécurité juridique plus renforcée de l’opération de remboursement des souscripteurs’’, a dit M. Koné.

‘’La conséquence majeure de cette préoccupation des banques est le ralentissement ou la lenteur du processus d’enrôlement et de paiement des souscripteurs’’ a-t-il déploré.

A l’issue d’un procès au Tribunal du Commerce suite à l’assignation des banques qui réclamaient cette sécurité juridique, ‘’elles (les banques) se sont engagées pour le paiement des souscripteurs ‘’, a indiqué M. Koné.
Les préoccupations des banques désormais levées, ‘’le processus a repris et nous attendons terminer au plus tard le 30 juin’’, a espéré Drissa Koné.

HS/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ