x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 5 octobre 2018 | Abidjan.net

Adjoumani Kouassi Kobenan et N’guessan Koffi Jérôme ‘’exclus temporairement’’ du PDCI-RDA

© Abidjan.net Par Atapointe
Politique: Adjoumani Kouassi Kobenan et le mouvement « Sur les traces d’Houphouet Boigny » en conférence de presse
Abidjan le 23 Juillet 2018. M Adjoumani Kouassi Kobenan, président du Mouvement « Sur les traces d’Houphouet Boigny » a animé une conférence de presse relative à la situation politique
Le ministre des Ressources animales et Halieutique, président du Mouvement ‘’Sur les Traces d’Houphouët Boigny’’ et membre du Bureau politique du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Kouassi Kobenan Adjoumani et N’Guessan Koffi Jérôme à l’origine de la plainte qui a abouti à l’annulation par la Justice des décisions du Bureau politique du PDCI-RDA du 17 juin 2018, ont été ‘’temporairement exclus’’ du parti cher au Président Henri Konan Bédié.

La décision a été annoncée ce jeudi 4 octobre 2018 par le Rapporteur général du Conseil de discipline de l’Ordre du Belier, Me Chrysostome Blessy. Il est reproché à ces deux personnalités ‘’des violations des statuts et règlements intérieurs du PDCI-RDA en ce que leurs attitudes sont des cas d’indiscipline, des cas de violation et de mise en danger du parti, des cas de transhumance politique visés par les textes du PDCI comme des fautes’’, a expliqué Me Blessy.

Il a été par conséquent, a poursuivi le Rapporteur général du Conseil de discipline, retenu contre ces deux personnalités la sanction de l’exclusion temporaire du PDCI-RDA, de toutes ses instances du déferrement du dossier devant le prochain Congrès pour confirmer la radiation définitive. Me Blessy a indiqué que les décisions du Conseil de discipline ont été faites régulièrement en respectant les formes qui ont été inscrites et prescrites par le règlement intérieur du PDCI-RDA. Et ensuite en respectant les formes de droit commun concernant la possibilité donnée à ces personnalités mises en cause d’avoir à se justifier et à se défendre devant le conseil de discipline.

‘’La convocation qui leur avait été servi indiquait clairement que ces personnalités avaient été invitées devant le Conseil de discipline ce jeudi. Et que le Conseil était disposé à recevoir une demande de renvoie leur part. Renvoie que le Conseil de discipline accepterait mais qui ne saurait dépassé le délai de samedi’’, a fait savoir Me Chrysostome Blessy.


Elisée B.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ