x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 7 novembre 2018 | AIP

Le RHDP en appelle au sens de la responsabilité de la classe politique

© AIP Par Cyprien Kouassi
Politique: Conférence de presse du porte parole du RHDP
Mardi 06 Novembre 2018. Abidjan. Le ministre Kobenan Adjoumani, porte-parole du RHDP a animé une conférence de presse sur `` Les élections et débat post électoral``
Abidjan- Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), à l’issue des élections locales du 13 octobre, en appelle au sens de la responsabilité des acteurs politiques qui y ont pris part et, qui devrait les amener à éviter notamment les démarches contraires au "jeu démocratique civilisé" et susceptibles de porter atteinte à la cohésion sociale.

Lors d’une conférence de presse dite, mardi, par son porte-parole, Kobénan Adjoumani, le parti de la mouvance présidentielle, tout en se félicitant du bon déroulement des dernières élections régionales et municipales couplées, a dénoncé l’attitude de certains candidats et de leur parti qui, selon lui, ont trop vite fait de crier à la fraude et de diffuser de faux résultats sur les réseaux sociaux.

Cette façon de faire, a entraîné, à en croire le conférencier, les violences enregistrées en certains lieux à l’issue de ce scrutin notamment à Grand-Bassam et à Tanda dans la région du Gontougo. Il a mis, à l’index, le principal adversaire du RHDP lors de ces élections, le PDCI-RDA.

« La Côte d’Ivoire est notre bien à tous. Nul n’a le droit de ruser avec la vie des ivoiriens, avec la paix et avec la stabilité de notre pays », a déclaré M Adjoumani, invitant l’ensemble des candidats non convaincus de la sincérité des résultats du vote et leur chapelle politique à se conformer à la loi.

« Je rappelle qu’en Côte d’Ivoire, seules sont habilitées à proclamer les résultats, la CEI pour les résultats provisoires et la chambre administrative de la Cour suprême pour les résultats définitifs, après avoir vidé le contentieux électoral. En conséquence, s’il y a eu des fraudes, il revient à la Cour suprême de les dénoncer et de rétablir la vérité des urnes. Tout autre démarche est contraire au jeu démocratique civilisé et s’apparente à de l’intoxication », a fait comprendre Kobénan Adjoumani.

Il s’est félicité des résultats obtenus par son parti, à l’issue de ces élections locales couplées du 13 octobre, estimant que ce score est « l’éloquente traduction » de l’adhésion des ivoiriennes et ivoiriens aux valeurs d’union, de paix, de stabilité, et à la vision d’un développement partagé prônées par le RHDP.

Le porte-parole du RHDP a rejeté, « catégoriquement », toutes les accusations de fraude à l’encontre du parti, proférées par ses adversaires politiques.

kg/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ