x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 14 décembre 2018 | AIP

L’UNFPA remet une ambulance à l’hôpital Mère-enfant de Bingerville

© AIP Par David Zamblé
Cérémonie de don d`une ambulance à l’hôpital mère-enfant de Bingerville
Mardi 18 décembre 2018. Hôpital Mère-Enfant de Bingerville. Prise en charge du couple Mère-Enfant, L’UNFPA offre une ambulance à l`Hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara de Bingerville
Bingerville- Le directeur régional du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), Mabingue Ngom, a remis mardi une ambulance à l'hôpital Mère-enfant de Bingerville (Banlieue Est d'Abidjan) afin de renforcer ses capacités mobiles.

Selon Mabingue Ngom, ce don est une promesse faite à la Première dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara, lors d'une audience qu'elle lui a accordée, il y a deux mois.

"C'est notre petite contribution mais symbolique pour témoigner à l'endroit de la Première dame d'abord, de la fondation Children of Africa ensuite et de l'hôpital (enfin) de notre soutien à son action", a déclaré le fonctionnaire de l’ONU, se disant impressionné par la qualité des soins dispensés dans l'hôpital.

La Première dame, Dominique Ouattara, a traduit sa gratitude au donateur, affirmant que "cette ambulance supplémentaire permettra une plus grande capacité d'action".

"Elle pourra ainsi intervenir plus efficacement auprès des populations, même celles qui sont dans les zones les plus éloignées", a ajouté Mme Ouattara annonçant la construction d'une maison vie pouvant accueillir les enfants pour un traitement d'une longue durée.

Réalisé par la fondation Children of Africa, l'hôpital Mère-enfant, rappelle-t-on, a coûté plus de 25 milliards de francs CFA. Bâti sur 16 000 m², l'hôpital dispose de 123 lits, de sept blocs opératoires, d'équipements médicaux et d'imagerie de dernière génération ainsi que de 475 agents fonctionnaires et privés.

Depuis son ouverture, plusieurs centaines de patients sont reçus en consultation par jour. A ce jour, plus de 264 accouchements ont été enregistrés dans cet hôpital qui accorde une prise en charge de 25% aux personnes indigentes, le seul en Afrique de l’Ouest à disposer d’un service pour les grands brûlés, a révélé son directeur général, Frédéric Du Sart


Sn/kp

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ