x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 31 janvier 2019 | AIP

Un Plan national de la gouvernance en élaboration

Abidjan– Le secrétaire général de la Haute autorité pour la bonne gouvernance, Marc Antoine Koffi Kabran, a présidé, jeudi, la première réunion du Comité technique pour l’élaboration du Plan national de la gouvernance (PNG), un cadre de travail en synergie des principaux acteurs impliqués dans la lutte contre la corruption.

« Je vous engage à vous impliquer pour que le travail aboutisse à une action concertée pour infléchir la courbe de la corruption dans notre pays par un travail en synergie de toutes les structures », a déclaré M. Koffi Kabran, à l’ouverture des travaux.

Selon M. Koffi Kabran, cette « boussole d’une politique coordonnée du processus institutionnel » devrait consolider la transparence de la gouvernance, résorber les entraves et contrepoints, éliminer le fossé entre les textes et leur application, encourager et faciliter la participation de la société civile, de la presse et du contribuable.

Sous la supervision du Comité de pilotage, le Comité technique doit élaborer une feuille de route, collecter les données, installer des points focaux, rédiger un projet de Plan national de la gouvernance et un plan d’actions dans un délai de six mois qui devrait être validé en septembre.

Les travaux des participants ont consisté en la définition d’une stratégie d’élaboration du PNG, la validation des termes de référence pour le recrutement des consultants et cabinets d’experts, l’élaboration d’un chronogramme ou encore la définition du rôle de chaque membre.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) et fait suite au Rapport national d’autoévaluation examiné en juillet 2018 par une mission externe et que le président ivoirien présentera devant ses pairs lors du Forum des chefs d’Etats et gouvernements du MAEP, le 9 février, à Addis-Abeba.

Quinze participants venant de la Commission nationale du MAEP, de la HABG, de l’Inspection générale d’Etat, de différents ministères, de la société civile et du secteur privé ont pris part aux travaux, au siège de la HABG, à Abidjan-Cocody.


aaa/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ