x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 28 mai 2019 | Abidjan.net

Rupture collective du jeûne : Jean-Louis Moulot partage un repas avec la communauté musulmane de Grand-Bassam

© Abidjan.net Par Atapointe
Ramadan: Rupture collective de Jeûne avec la communauté musulmane de Bassam
Abidjan le 27 mai 2019. A l`initiative du maire de la commune de Bassam, une rupture collective de Jeûne a été organisée. Une forte délégation de la communauté musulmane de la commune a prit part à cette cérémonie
A l’occasion du mois de jeune, le maire de la commune de Grand-Bassam a initié ce lundi 27 mai 2019 une cérémonie de l’IFTAR pour exprimer sa solidarité et son soutien en cette période de haute activité spirituelle.

Heureux de retrouver ses frères, le maire ému a dit tout le bien qu’il pense de la communauté musulmane qui joue un grand rôle dans la commune. « Merci à chacun d’entre vous pour le rôle catalyseur que vous avez joué pour la préservation de la paix et de la cohésion entre les populations de Grand-Bassam (…) C’est en cela que je vous invite à continuer de formuler des prières pour l’équipe municipale, pour nos populations et surtout pour la consolidation de la paix et de la cohésion dans notre paisible cité » s’est exprimé le maire Jean-Louis Moulot qui a saisi cette occasion pour rappeler « sa disponibilité totale et entière à œuvrer pour le développement de notre commune pour le bonheur des bassamois et des bassamoises. »

« Je vous invite également à formuler des prières pour le Président de la République, le Gouvernement et le Premier ministre dans la conduite des affaires de l’Etat » a conclu le maire.


Au nom de la communauté musulmane de Grand-Bassam, avec à sa tête le Cheick Hadiatou Sanogo, l’imam Dramé a exprimé toute sa reconnaissance au maire pour l’honneur qu’il leur fait depuis son élection à la tête de la mairie : « C’est un honneur pour les musulmans de Grand-Bassam et pour la communauté musulmane de Côte d’Ivoire. C’est la première fois qu’un maire fraîchement élu rassemble les imams de la région. Les imams de Bassam sont fiers de vous. »

Il a remercié le premier adjoint de la cité balnéaire pour son premier acte qu’il a signé, à savoir la suspension des taxes sur le cimetière municipal, « un fardeau que vous avez déchargé. »

« Nous sommes dans un moment intense de pénitence ou les bénédictions sont exhaussées. Vous pouvez compter sur nous. Nous allons prier pour tous, car prier pour tout ce que vous avez cité, c’est prier pour nous-même » a-t-il assuré.

Depuis le 6 mai 2019, le carême musulman a démarré. Un don symbolique de sucre a déjà été fait le 16 mai dernier pour soutenir la communauté dans cet élan.

Atapointe

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ