PUBLICITÉ

Bourse Publié le mercredi 3 juillet 2019 | AIP

Ouverture de la deuxième édition du concours « BRVM fintech innovation challenge »

© AIP Par Serges T.
Economie : le siège de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) à Abidjan
Abidjan – La BRVM annonce le lancement de la deuxième édition de son concours de projets Fintech "BRVM fintech innovation challenge" en vue de sélectionner des talents initiateurs de projets qui bénéficieront d’un accompagnement pour mettre en œuvre leurs projets dans son laboratoire « BRVM Fintech Lab ».

La période de réception des dossiers de candidature s’étend du 2 au 31 juillet 2019. Pour cette deuxième édition, les candidats devront proposer des projets en rapport avec la technologie Blockchain, la Data analytics, les innovations dans les services bancaires et de paiement, la titrisation des actifs et leur digitalisation, la sécurité des services financiers.

Ce concours est ouvert aux jeunes talents, personnes physiques âgées de 18 à 40 ans ou startups établies dans la région UEMOA, qui sont porteurs de projets innovants dans la Fintech afin de les mettre en œuvre à travers le laboratoire des technologies numériques de la BRVM « BRVM Fintech Lab », indique un communiqué de l’institution transmis à l’AIP.

La BRVM voudrait ainsi accompagner le système financier sous régional dans l’innovation et l’anticipation sur les disruptions futures et contribuer au développement de Startups digitales spécialisées dans la Fintech, précise le document.

Un jury composé de spécialistes dans les domaines concernés sélectionnera les quatre meilleurs projets identifiés comme étant les plus innovants et capables de relever de réels défis métiers dans le secteur des services financiers. Les candidats retenus auront une période de 6 à 12 mois pour mener à bien leurs projets dans le laboratoire de la BRVM.

Lors de la première édition lancée courant septembre et octobre 2018, rappelle-t-on, 35 dossiers de candidature ont été recueillis parmi lesquels quatre ont été retenus après le processus d’évaluation. Il s’agit de FETISH, porté par Cédric Arthur Yao de Côte d’Ivoire, PAYCHAP, porté par William Tété Amouh du Togo, RICHBOURSE, porté par Briand Ifoni Idoussou du Burkina Faso et TIBANK, porté par Elie Macaire Zokou de Côte d’Ivoire.

kkf/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ