x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 5 août 2019 | L’Essor Ivoirien

Adzopé/ Visite de travail du Président de la République / Alassane Ouattara soutient : « Nous sommes sur la bonne voie. Faites-moi confiance »

© L’Essor Ivoirien Par Atapointe
Infrastructures routières: L’axe Adzopé – Yakassé-Attobrou inauguré
Samedi le 3 Août 2019. Le Président de la république SEM Alassane Ouattara a inauguré la voie reliant Adzopé à Yakassé-Attobrou longue de 25KM.
Le Président de la République avait promis aux populations de la Mé, il y a quatre ans, de bitumer l’axe Adzopé-Yakassé-Attobrou. Cette promesse a été tenue. Il est donc venu pour inaugurer l’œuvre et en outre poser la première pierre du futur Centre Hospitalier Régional d’Adzopé.

Sur un écriteau taillé dans du marbre, il est mentionné un message de légende : « Le samedi 03 août 2019 a été inaugurée la route Adzopé-Yakassé-Attobrou, par son excellence Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire ». Permettre le développement de la région de la Mé, afin que ses populations soient heureuses, est le souhait du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Raison pour laquelle, il a fait de la fin de son mandat, une période consacrée aux actions sociales. Le 9 mai 2015, lors de sa première visite dans la localité, le Président de la République avait promis aux populations de bitumer la voie reliant Adzopé à Yakassé-Attobrou. Ce dire d’alors vient d’être concrétisé, par l’inauguration de cette route. Venu avec son épouse, Dominique Ouattara, le Chef de l’Etat, en cisaillant le 03 août 2019 le ruban tricolore symbolique, remet aux populations leur désormais moyen de communication rapide et par ailleurs objet de désenclavement et de transactions commerciales. L’inauguration de cette route, vient de briser le mur de la pauvreté qui affecte depuis des générations, une grande partie de cette localité. Dans son adresse aux populations, il a fait savoir que ses promesses ne sont pas des paroles de politicien fuyant les conventions, pour se réfugier dans les promesses mensongères. « Je sais l’importance que vous accordez aux actions de développement. Dans mon projet de gouvernement, j’ai annoncé un investissement de 100 milliards pour la région de la Mé. Il y avait un peu de scepticisme de la part des populations. Certains ont dit que ce sont des discours de politiciens d’Abidjan. Quand Ado dit, Ado fait. Nous sommes sur la bonne voie, faites-moi confiance », a fait savoir Alassane Ouattara, aux fils et filles de la Mé. Cette route longue de 23 kilomètres a coûté au total environ 16 milliards de francs Cfa (construction et contrôle).

Un centre hospitalier et de nombreux projets en cours

Améliorer le quotidien des Ivoiriens, passe par la santé. La localité qui a été laissée pour compte, doit avoir des équipements sanitaires adéquats, pour des soins appropriés. Pour y parvenir, le gouvernement ivoirien vient de lui offrir un centre hospitalier régional. Après l’inauguration de la nouvelle route bitumée, le Président de la République a posé la première pierre du centre hospitalier régional, situé à l’entrée d’Adzopé en provenance d’Abengourou. L’édifice va donner du sourire aux populations et permettre en outre de désengorger Abidjan. D’un coût de 29,5 milliards de francs Cfa, l’hôpital a une superficie de 10 hectares, dont 18.737 m2 de sa surface qui sera construite. Avec une capacité de 198 lits, il affichera les spécialités suivantes : Consultation, hospitalisation, chirurgie adulte et pédiatrique, gynécologie, réanimation adulte et pédiatrique, imagerie médicale, hémodialyse, laboratoire et urgence. Selon son excellence Alassane Ouattara, la région de la Mé a toujours figuré au rang des priorités de son projet de développement. Elle est en train de bénéficier de 150 milliards de francs Cfa convertis en projets d’envergure. Les annonces faites par le Chef de l’Etat sonnent comme un soulagement. « Jusqu’en 2020, 30 villages sur 32 seront électrifiés. La pénurie d’eau chronique va prendre fin avec la construction d’une usine de traitement sur la Comoé. 50 km de canaux sont prévus pour la conduite de cette eau, pour un coût de 20 milliards », a-t-il révélé. De plus, il a annoncé la construction de quatre (04) collèges supplémentaires pour la région avant 2020, d’un lycée d’excellence pour jeunes filles à Adzopé, d’une valeur de 6 milliards. 60 milliards seront injectés dans le secteur agricole, pour faire de la région, le vivrier d’Abidjan.

Pour des besoins de commodité, le tronçon Yopougon-Thomassé sera désengorgé avec la construction d’une autoroute de 2 fois 3 voies, pour un coût de 150 milliards. L’un des grands soulagements des fils et filles de la région, est l’annonce faite par le Président de convertir la forêt classée de Mabiyaya en réserve. En effet de nombreux clandestins ont investi cette forêt. Braconniers, planteurs, exploitants forestiers et autres orpailleurs, ont pris possession de cet espace protégé, pour y mener des activités hors-la loi. Alassane Ouattara a bandé ses muscles en affirmant que ce projet de reconversion se fera avec la présence sur le site des forces de l’ordre et l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (Oipr). Face aux doléances des populations, le Président de la République a donné son accord pour le bitumage du tronçon Yakassé-Attobrou-Bettié, long de 33 km et également la construction du centre culturel de Yakassé-Attobrou. De nombreux et importants dons ont été faits de part et d’autre. Ceux des populations au couple présidentiel et à sa délégation ont été annoncés par le ministre de l’Environnement et du Développement Durable, le professeur Joseph Séka Séka. Ce sont : 12 bœufs, 6 béliers, des pagnes kita, une coiffe de chef, des pagnes super wax, de la banane, des tarots, des condiments et de 50 kg d’attiéké, qui ont été offerts. Quant à ceux du couple présidentiel envers les populations, c’est Patrick Achi, le président du Conseil Régional de la Mé, par ailleurs secrétaire général de la Présidence qui les a annoncés. Ce sont au total 22 millions de francs Cfa, qu’il a donnés aux différentes couches de la population.

Clément KOFFI
(Envoyé spécial)

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ