x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 10 octobre 2019 | AIP

La Banque Mondiale salue la mise en œuvre efficiente du projet PEJEDEC

Abidjan – Le chef du projet Emploi Jeunes et développement des compétences (PEJEDEC) à la Banque Mondiale, Waly Wane, a décerné, jeudi, un satisfecit au ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Mamadou Touré, pour la conduite efficiente du programme PEJEDEC.

« On a un satisfecit. Le projet PEJEDEC est un projet qui marche très bien. Les jeunes, que vous avez vus à la Société générale de Côte d'Ivoire (SGCI) et dans cet établissement hôtelier "Rose Blanche " sont la preuve que le programme est en train de fonctionner », a déclaré l’expert de la Banque mondiale, au terme des visites d'évaluation à la Société générale de Côte d’Ivoire (SGCI) et à l'Hôtel la Rose Blanche.

Au vu des avancées notables constatées dans l'exécution de cette initiative d'insertion sociale des jeunes, Waly Wane dit envisager "de continuer à collaborer avec le gouvernement pour renforcer sa mise en œuvre".

« La visite de supervision se passe bien. Nous avons été sur le terrain, à Yamoussoukro, dans la région du Bélier. Hier, nous étions dans la région de la Mé, aujourd'hui nous sommes à Abidjan pour visiter nos prestataires », a-t-il rappelé.

Nous pouvons dire que globalement nous sommes satisfaits, a affirmé le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, souhaitant l’adoption de la troisième phase de cette initiative, le PEJEDEC 3.

Jérôme Loukou et Esther Goncalves Amoin en contrat à la SGCI d'une part et Koutouan Prisca et Deho Cedric recrutés à l'hotel Rose Blanche, d'autre part, se réjouissent d'avoir pu bénéficier grâce à ce projet d'une insertion sociale en entreprise.

Le PEJEDEC a été initié par la Côte d’Ivoire et financé par la Banque mondiale. Il a atteint ses objectifs quantitatifs et qualitatifs à sa date de clôture prévisionnelle du 30 juin 2015. A la demande du gouvernement ivoirien, la Banque mondiale a octroyé un crédit de 50 millions US, soit 25 milliards de francs CFA pour permettre, d’ici au 31 décembre 2020, d’améliorer l’accès de 31 500 jeunes à l’emploi et de contribuer à la reforme du secteur de la formation professionnelle.

nmfa/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ