x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 18 octobre 2019 | Abidjan.net

Lancement du projet IPCOEA: vers le renforcement des capacités des structures et services en charge des questions douanières et portuaires

© Abidjan.net Par Cyprien K.
Lancement du projet IPCOEA (Improvement of port Customs and Operations efficiency in Africa)
L’Académie Régionale des Sciences Techniques de la Mer (ARSTM) a abrité le jeudi 17 octobre 2019, le lancement du projet IPCOEA (Improvement of port Customs and Operations efficiency in Africa).
L’Académie Régionale des Sciences Techniques de la Mer (ARSTM) a abrité le jeudi 17 octobre 2019, le lancement du projet IPCOEA (Improvement of port Customs and Operations efficiency in Africa).

« Ce projet vise à améliorer l’efficacité du processus de dédouanement administratif et les opérations portuaires conformément aux accords de partenariat économique (APE), notamment la mise en œuvre de systèmes de "guichet unique" des pays de la zone CEDEAO, dont la phase pilote va commencer par sept pays côtiers », a indiqué d’entrée de jeu, le colonel Karim Coulibaly, Directeur Général de l’ARSTM.

Selon lui, ce projet vient à point nommé, puisqu’il s’attellera à offrir un cadre pour le renforcement des capacités des structures et services en charge des questions douanières et portuaires. Avant de rappeler que 90 % des échanges entre les pays transitent par les ports.

Tout en saluant cette initiative, Jean Marie Koffi Secrétaire Général de l’AGPAOC a souligné qu’un " guichet unique portuaire " garantit la fiabilité des opérations.

Beatrice Bazzica a, au nom de l’académie italienne de la marine marchande, expliqué que ‘’ le projet a pour objectif de transmettre la capacité de développer des solutions informatiques pour la gestion directe des opérations portuaires. En clair, on va fournir des outils aux acteurs portuaires pour développer leur propre solution informatique sur la base des standards internationaux ’’.

Le représentant de Philippe Légré, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Transports chargé des Affaires Maritimes, a salué ce partenariat tripartite, avant d’inviter tous les acteurs à persévérer dans la mise en œuvre de l’IPCOEA, qui viendra booster la compétitivité des ports.

Le projet IPCOEA sera exécuté en partenariat avec la Fondation Academia Italiana Marina Mercantile de l’Académie internationale de la Sécurité et de la sûreté Maritimes et de l’environnement de Gênes et de l’Association de Gestion des Ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC). Il va également implémenter un programme de formation en deux phases: la formation des formateurs et la formation dans les communautés portuaires des sept pays de l’Afrique de l’Ouest.

Faut-il le rappeler, ce projet est financé par l’Union européenne (UE) dans le cadre du programme TRADECOM-II, programme de l’UE-Afrique Caraïbes et Pacifique (UE-ACP) pour faciliter et améliorer le commerce international entre les pays UE-ACP. Le projet IPCOEA se chiffre à 1 500 000 euros, soit près d’un milliard de Francs CFA.


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ