x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le samedi 26 octobre 2019 | AIP

Une entreprise sucrière veut enregistrer " zéro accident " à Badikaha

Niakara- La direction de l'entreprise sucrière, SUCAF-CI 2 dans la sous-préfecture de Badikaha (Niakara, région du Hambol) veut enregistré "zéro accident" au niveau du travail de ses employés que pour les populations riveraines et autres visiteurs de l'entreprise à travers le strict respect des panneaux et signalisations routières ainsi que des règles de sécurité à moto et en voiture.

Le port du casque pour les motocyclistes avec interdiction de démontage des rétroviseurs sur l'engin et le port de la ceinture de sécurité en voiture , en plus de la limitation de vitesse , variant selon la catégorie du véhicule et la zone de trafic , de 30 à 50 ou 80 Km/h , sont les mesures et consignes de sécurité routière désormais obligatoires sur le site 2 et les environs du complexe sucrier de la SUCAF-CI 2 , dans la sous-préfecture de Badikaha.

" Le vœux de tendre vers l'indice zéro accident requiert l'implication de chacun à travers des actes simples au quotidien, soutenus par des actions concrètes régulières ", a fait savoir mardi, le responsable de l'entreprise sucrière, Jean-Pierre Champeaux.

Pour M.Champeaux , l'homme est au cœur de toute activité et sa sécurité constitue pour l'entreprise un enjeu à la fois économique, social et juridique.

Au total 115 cas d'accidents , dont 20% sont des accidents de trajet , survenus en 2018 , " soit pratiquement un accident tous les trois jours " , a relevé le directeur des ressources humaines (DRH) de la SUCAF-CI,René-Clément Kotoklo

jbm/tad/kam

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ