PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 23 novembre 2019 | AIP

Depuis Houphouët, les visites d’Etat en pays Tagbana riment avec une nouvelle physionomie administrative (populations)

© AIP Par CK
Visite d’Etat dans le N’zi : le chef de l’Etat communie avec la population
Annoncé depuis plus d’une semaine, le président de la République, Alassane Ouattara est arrivé à Dimbokro ce mercredi 25 septembre, aux environs de 9 h (heure locale) pour une visite d’Etat de quatre jours, (du 25 au 28 septembre) dans la région du N’zi.
Niakara - Dans un micro-trottoir à Tafiré, mercredi, et à Niakara, vendredi, des habitants de ces deux localités ont révélé que "depuis le président Feu Félix Houphouët-Boigny, les visites d'État en pays Tagbana riment dans la région de Katiola avec l'octroi de nouvelles circonscriptions administratives".

"La visite d'État du président Houphouët-Boigny en avril 1974 dans l'unique département de Katiola avait permis à la Sous-préfecture de Dabakala d'être érigée en préfecture en 1975", a rappelé Amara Bangaly (74 ans), un instituteur en retraite à la SUCAF-CI 2.

Pour Anselme Coulibaly Gohoua (54 ans), un habitant de Niakara, la deuxième visite présidentielle en pays Tagbana, fut celle effectuée par le président Laurent Gbagbo en 2009 .

"Cette visite a permis l'érection des localités de Badikaha, Niédiékaha et d'Arikokaha en Sous-préfectures mais aussi à la Sous-préfecture de Niakara de devenir un département en 2009", a-t-il soutenu.

Des informations soutenues par plusieurs personnes arguant que la visite d'État du président Alassane Ouattara dans le Hambol (Katiola) du 27 au 30 novembre, "offre l'aubaine d'un nouvel échelon administratif pour la Sous-préfecture de Tafiré".

(AIP)

jbm/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ