x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le mercredi 26 février 2020 |

Coronavirus/matières premières : les perdants et les gagnants

© Par DR
Santé : Coronavirus
Partie de Chine début décembre 2019, l’épidémie de grippe pneumonique s’étend désormais au reste de la planète, impactant dans son sillage l’ensemble de l’économie mondiale. Le marché des matières premières ne fait pas exception. Passage en revue des filières qui en souffrent… ou en tirent profit.

PÉTROLE

Alors que le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, avertissait lundi 24 février que le monde était menacé de « pandémie », en raison de la progression du coronavirus Covid-19 (80 000 personnes contaminées dans le monde et plus de 2 700 morts comptabilisés), les cours du pétrole ont continué de s’effondrer, le baril de Brent s’échangeant à moins de 55 dollars à Londres. Un niveau qui n’avait plus été atteint depuis fin 2018. En cause, la demande d’or noir en provenance de Chine – le premier importateur mondial –, en chute libre. Celle-ci est en effet passée de 11 millions de barils/jour avant le début de l’épidémie à un peu plus de 7 millions, mi-février. Une très mauvaise nouvelle pour la filière pétrole africaine, qui vend en moyenne 42 % de sa production à l’Empire du Milieu, selon le rapport Africa Energy Outlook 2020 de la Chambre africaine de l’énergie, publié fin novembre.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ