x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 16 septembre 2020 | AIP

La BRVM a admis à sa cote la plus importante émission obligataire privée jamais réalisée

© AIP Par Serges T
Economie : le siège de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) à Abidjan
Mercredi 9 avril 2014. Abidjan. Plateau
Abidjan - La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a admis à sa cote, le mardi 15 septembre 2020, l’emprunt obligataire, de la Société nationale de télécommunication du Sénégal (SONATEL) dénommé "SONATEL 6,50% 2020-2027", pour un montant de 100 milliards de francs CFA, indique une note de la Bourse transmise à l’AIP.

Cette entrée intervient après l’émission d’un emprunt obligataire par appel public à l’épargne sur le marché financier régional de l’UEMOA au mois de juillet pour un montant de 100 milliards de francs CFA. La SONATEL a fait admettre les titres au compartiment obligataire de la BRVM sous le symbole SNTS.O2.

Cette émission réussie en pleine crise de la COVID-19 est un signal fort des investisseurs régionaux et internationaux pour témoigner leur confiance dans les capacités de résilience des économies des pays membres notamment en la robustesse des fondamentaux de nos grandes entreprises.

La SONATEL est la première capitalisation boursière du marché des actions de la BRVM avec plus de 1.215 milliard de francs CFA au 11 septembre 2020. Pour le directeur général de la BRVM et du DC/BR, Dr Edoh Kossi Amenounvé, cet emprunt vient confirmer la volonté de la SONATEL de renforcer constamment ses infrastructures en vue d’offrir des produits et services innovants et de haute qualité aux populations pour un développement économique et social plus inclusif.

Il a félicité les dirigeants de la SONATEL pour leur vision et leur dynamisme avant d’ajouter que «la BRVM est un gisement d’opportunités pour le secteur privé de l’UEMOA qui devrait s’y intéresser davantage pour une meilleure création de richesse pour les populations de l’Union qui aspirent à un développement plus accéléré et plus inclusif.

(AIP)

tad/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ