PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 4 novembre 2020 | Abidjan.net

Religion : la communauté de l’église Harriste de Brègbo a célèbré la 61e fête de la liberté spirituelle du peuple noir

© Abidjan.net Par PR
Réligion : célébration de la fête de la liberté spirituelle du peuple noir
Abidjan le 1er novembre 2020. La communauté de l’église Harriste du village de Brègbo a célébré la 61e édition de la fête de la liberté spirituelle du peuple noir qui coïncide avec la traditionnelle Fête de la Toussaint.
La 61e édition du pèlerinage dénommé « fête de la liberté spirituelle du peuple noir » de l’Eglise du Christ-Mission Harriste a débuté ce dimanche 1er novembre 2020, à Brégbo dans la Sous-préfecture de Bingerville.

Les pèlerins venus en nombre restreint, cette année, en raison de la pandémie à coronavirus ont eu jusqu’au mardi 03 novembre pour se ressourcer et prier selon un rituel religieux concocté pour la circonstance.

La première journée a été marquée par la cérémonie officielle de la Toussaint 2020, en présence d’autorités administratives, politiques et coutumières.

Dans son homélie du jour, le supérieur Atcho, fils du Prophète fondateur Atcho Albert, a situé le cadre de ce pèlerinage et exhorté les populations ivoiriennes, quel que soit leur religion, à tourner le dos à la violence pour vivre résolument en parfaite harmonie.

Le supérieur Akessé Alexandre qui préside le pèlerinage en l’absence du Patriarche Nanguy Adjaco Faustin, a retracé les origines et les fondements de l’église en Côte d’Ivoire avant de formuler ses vœux pour une paix durable entre tous les fils du pays.

Au titre des allocutions, M. Kouyaté Zoumana, Directeur de la promotion de la liberté religieuse et de la laïcité à la Direction Générale des Cultes et l’honorable Zoumana Bak ayoko frère et représentant du Premier Ministre Hamed Bakayoko sont intervenus. « Nous voulons inviter l’ensemble des leaders religieux notamment ceux de la Mission Harris, à d’avantage de prière et d’intercession pour la paix sans oublier l’œuvre de sensibilisation de leurs fidèles afin que la Côte d’Ivoire puisse poursuivre sa marche vers le développement » ont-ils invité.

Durant trois jours (du 1er au 3 novembre), ce pèlerinage en terre sainte de Brègbo a donné l’occasion aux pèlerins de participer aux réjouissances dont des temps de louanges de prières, des cultes d’action de grâce, des rencontres d’échanges et des recueillements spirituels.

PR

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ