x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 16 février 2021 | AIP

Journée mondiale de la radio: les mérites et la vitalité de la radio célébrés

© AIP Par Marc Innocent
2ème édition concours "Espoirs d`Afrique": les meilleurs bacheliers de l`année 2016 honorés par la Fondation Bile-Aka, Brizoua-Bi & Associés
L`espace Latrille Event a abrité ce Mardi 9 Août 2016, la 2ème édition du Concours "Espoirs d`Afrique", une cérémonie d`encouragement et d`honneur aux meilleurs bacheliers de l`Année 2016. Ces derniers ont eu pour parrain le Ministre Thierry Tanoh. Photo: Agnès Kraidy
Abidjan– La célébration officielle de la 10e Journée mondiale de la radio a servi de cadre, mardi 16 février 2021, pour relever l’importance de ce média de par sa vitalité et sa proximité des populations.

« La radio a une fonction fédératrice, une fonction sociale qui leur permet d’être en première ligne dans la consolidation de la cohésion sociale. La radio est un outil puissant qui permet la célébration de la diversité de notre humanité », a affirmé la représentante du ministre de la Communication et des Médias, Agnès Kraidy.

Pour elle, cette célébration offre l’occasion au gouvernement d’inviter les radios à continuer à jouer leur rôle avec la pleine conscience de leur responsabilité dans le respect de l’éthique et de la déontologie.

Agnès Kraidy a rappelé ce que le ministère attend des radios de proximité notamment veiller au respect de la personne humaine dans leurs émissions, à l’égalité entre les femmes et les hommes, la protection des enfants, des adolescents et des personnes vulnérables.

Le chef du Bureau de l’UNESCO à Abidjan, Anne Lemaistre, a quant à elle, souligné la valeur ajoutée de la radio pendant la pandémie de Covid-19, avec un taux de pénétration supérieur à 75 % dans les pays en développement.

« Elle a été un instrument privilégié de notre action face à la crise. Elle a participé à sauver des vies, en permettant de relayer des consignes sanitaires, en rendant accessibles des informations fiables, en luttant aussi contre les discours de haine. La radio demeure ainsi un média incontournable, qui prouve au quotidien sa résilience, comme sa capacité d’innovation », a-t-elle soutenu.

Le président du Conseil exécutif de l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (URPCI), , Eric Gohou a salué l’engagement du ministre de la Communication et des Médias pour le développement des radios de proximité particulièrement.

L’histoire de la radio en Côte d’Ivoire remonte à 1951, année où débutent les émissions radios à Abidjan. Le 26 octobre 1961, Radio Côte d’Ivoire nait et 30 ans plus tard, le 27 décembre 1991, l’ouverture de l’espace audiovisuel. A ce jour, la Côte d’Ivoire compte 222 radios autorisées.


ena/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ