x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 20 mai 2021 | AIP

Une perte de 76% de chiffres d’affaires des quotidiens ivoiriens de 2011 à 2020, selon l’ANP

© AIP Par Saliou AMAH
Le président de l`Autorité nationale de la presse (ANP), Samba Koné : "Les quotidiens ivoiriens ont perdu 76% de leurs chiffres d`Affaires"de 2011 à 2020"
Mercredi 19 Mai 2021. Le président de l`Autorité nationale de la presse (ANP), Samba Koné a indiqué que les quotidiens nationaux ont perdu 76% de leurs chiffres d`Affaires de 2011 à 2020
Abidjan – Les quotidiens nationaux ont enregistré une perte de 76% de chiffres d’affaires de 2011 à 2020, a révélé, mercredi 19 mai 2021, le président Samba Koné, lors de la visite de prise de contact du ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly, au siège de l’Autorité nationale de la presse (ANP).

« De 2011 à 2020, les ventes sont passées d’environ 5,4 milliards de FCFA à peine 1,3 milliard de FCFA en 2020. Les ventes du premier trimestre de 2021 sont (également) en baisse de plus de 40% par rapport à 2020 », a expliqué M. Samba Koné.

Selon le premier responsable de l’instance de régulation, le secteur de la presse imprimée traverse une profonde crise depuis plusieurs années, "une crise à la fois conjoncturelle et structurelle", a-t-il fait remarquer.

Au niveau du numérique, Samba Koné a relevé qu’une quarantaine d’entreprises légalement constituées s’essaient avec difficultés. « Elles sont pratiquement toutes à la recherche d’un équilibre financier », a-t-il ajouté.

A ce jour, le paysage médiatique ivoirien compte 27 quotidiens, 26 hebdomadaires et bi-hebdomadaires, 22 autres publications de productions diverses, tous édités par 64 entreprises.

Au niveau de la production d’information numérique, l’on dénombre 53 sites d’informations créés par 43 entreprises légalement constituées.

Instance de régulation de la presse imprimée et numérique, l’ANP a pour missions, entre autres, de garantir l’intérêt général et le pluralisme dans les journaux, de veiller à la liberté de la presse, au respect des règles de création d’une entreprise de presse et de sanctionner les manquements à la déontologie et à l’éthique régissant la profession.

Ena/kp

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ