PUBLICITÉ

Santé Publié le lundi 31 mai 2021 | AIP

Sensibilisation et vaccination contre la COVID-19 au quartier Koko de Bouaké

© AIP Par David Zamblé
Campagne de vaccination contre la Fièvre Typhoïde dans le Hambol: étape de Niakara
Lundi 25 Août 2014. Centre Culturel de Niakara. La Fondation Children Of Africa immunise 1.400 enfants et jeunes femmes contre la Fièvre Typhoïde.
Bouaké - Le collectif des jeunes de Koko (CJK) a organisé samedi 30 mai 2021 une campagne de sensibilisation contre la COVID-19 suivie de vaccination en direction des populations, notamment, les plus âgées sur l’initiative de Youssouf Diarra, un fils du quartier en service au PNUD.

Il s’agissait pour ces jeunes de faire prendre conscience de la gravité de la maladie à coronavirus à leurs parents et de la nécessité pour eux de s’en prémunir en observant scrupuleusement les mesures barrières édictées par le gouvernement et en se faisant vacciner.

« Depuis l’assouplissement des mesures de prévention contre la COVID-19 par le gouvernement nos parents ont complètement baissé la garde. Nous avons donc jugé utile et nécessaire de leur rappeler que la maladie est toujours présente et qu’elle continue de faire des victimes. Par conséquent, il leur appartient d’observer scrupuleusement les mesures barrières édictées par le gouvernement et mieux de se faire vacciner », s’est justifié le président du CJK, Ouattara Souleymane.

Cette mission de sensibilisation a été confiée au Dr. Kouadio N’gaza Dieudonné, chef de service action sanitaire au district sanitaire de Bouaké-Sud. Ce dernier a recommandé aux populations de continuer à observation les mesures barrières, notamment, les trois principales que sont le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou l’utilisation de la solution hydroalcoolique, le port du masque et la distancia sociale.

Il les a également rassuré sur la fiabilité des vaccins anti-covid qui, selon lui, n’ont aucun effet néfaste sur la santé de l’homme. « Chers parents, il faudrait que vous sachiez que tout ce qui se dit dans la rue sur le vaccin anti-covid n’est que de la rumeur. Ce vaccin n’a aucun effet néfaste sur la santé de l’homme. Moi-même qui vous parle, j’en ai fait depuis plus d’un mois et je suis toujours en vie. Ce vaccin ne tue donc pas. Au contraire, il protège contre la COVID-19. Allez donc vous faire vacciner pour vous prémunir contre cette maladie », a-t-il conseillé.

La région sanitaire de Bouaké a enregistré à ce jour environ 518 cas de COVID-19 dont 24 décès, indique-ton.

rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ