x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 12 août 2021 | Abidjan.net

Lutte contre la vie chère : le Conseil national invite à consommer « local et de saison » pour alléger le coût du panier de la ménagère

© Abidjan.net
Fêtes de fin d’année : Le Ministre Souleymane Diarrassouba s’assure de la disponibilité et du bon prix des produits vivriers
A l’approche des fêtes de fin d’année, le marché ivoirien est souvent en manque de produits vivriers. Cette situation entraîne une hausse du coût de ces produits dont la consommation est incontournable dans le quotidien des populations ivoiriennes. Pour s’assurer de leur disponibilité et surtout de leur coût, le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba s’est rendu le jeudi 07 décembre 2017 au marché « Gouro » d’Adjamé.

Plusieurs produits de grande consommation ont connu ces derniers mois des hausses de prix sur le marché, annonce une note d’information du conseil national de lutte contre la vie chère ( CNLVC) qui invite pour ce faire les populations à la « consommation des produits locaux ».


« Afin de préserver le pouvoir d’achat des populations, le Ministère du Commerce et de l’Industrie et le Conseil National de lutte Contre La Vie Chère (CNLVC) entendent sensibiliser davantage les populations ivoiriennes à la consommation des produits locaux notamment les produits de saison », le relève le texte.


Récemment, plusieurs missions de terrain conduites par le CNLVC à l’intérieur du pays notamment à Bouaké, Kanawolo, Ferkessedougou, Laleraba et Korhogo ont permis à la Secrétaire Exécutive, Dr Ranie-Didice BAH-KONE, visaient à rassurer les populations quant à « la détermination du Gouvernement à intensifier la lutte contre la vie chère ».


 Les échanges avec les acteurs du secteurs et le CNLVC, poursuit la note, ont relevé que le choix de la consommation des produits locaux de saison est une des réponses possibles à la lutte contre la vie chère ; car en pleine saison, un produit est disponible en grande quantité sur le marché et son prix plus abordable.


C’est pourquoi, prenant l’exemple de ce mois d’août, le CNLVC invite les consommateurs ivoiriens à « « privilégier la banane plantain qui commence à faire son apparition sur le marché, l’igname, la patate douce, le maïs ou encore le haricot. Mais également le citron ou encore les oranges s’agissant des fruits».


 « Il faut retenir qu’il n’y a pas une seule solution pour lutter contre la vie chère. La lutte contre la vie chère doit regrouper un ensemble de stratégie qui comprend à la fois les décisions gouvernementales telles que les huit mesures immédiates auxquelles s’ajoutent des mesures structurelles adoptées en Conseil des Ministres le 21 juillet 2021, mais également des stratégies individuelles de choix de consommation dont le fait de privilégier les produits locaux de saison », précise Dr Ranie-Didice BAH-KONE.


Rk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ