PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 11 septembre 2021 | Abidjan.net

Jacqueville : des journalistes formés sur les questions "genre et climat"

© Abidjan.net Par FN
Jacqueville: ouverture de l’atelier de renforcement des capacités des journalistes sur le genre et le climat
Jacqueville le 08 septembre 2021. L'atelier de renforcement de capacités des journalistes pour une meilleure prise en compte des questions "genre et climat'', initié par le Réseau des femmes Journalistes et des Professionnelles de la Communication (ReFJPCI), s'est ouvert ce mercredi dans la cité balnéaire.

L'atelier de renforcement des capacités des journalistes pour une meilleure prise en compte des questions "genre et climat'', initié par le Réseau des femmes Journalistes et des Professionnelles de la Communication (ReFJPCI), avec l’appui du PNUD à travers le projet NDC Support Programme et l’Institut International pour le Développement Durable (IISD) du Réseau Mondial de PNA, s'est tenu du mercredi 08 au vendredi 10 septembre 2021 dans la cité balnéaire.


A l’ouverture de la session de formation, Agnès Kraidy, Présidente du ReFJPCI, a signifié que l’objectif principal est de renforcer les capacités des acteurs du secteur des médias (hommes/femmes) pour une meilleure connaissance et appropriation de la mise en œuvre de la politique climatique en Côte d’Ivoire qui intègre les questions de genre.


Cette formation, à l'en croire s’avère très utile pour les journalistes, car elle permettra de mieux placer la thématique genre au cœur de la lutte contre les changements climatiques.


Pour sa part, M. Yao Marcel, conseiller technique chargé de la mobilisation des ressources, représentant le Ministre de l'Environnement et du Développement Durable, a fait savoir que la Côte d'Ivoire subit les changements climatiques qui sont un fléau mondial.


« Notre pays est très engagé à travers divers mécanismes et instruments conformément à la ratification de l'accord de Paris » a-t-il indiqué.


Au nom du Ministre, il a salué l'initiative et la collaboration entre le Réseau des Femmes Journalistes et des Professionnelles de la Communication de Côte d'Ivoire et le Ministère de l'environnement et du développement durable. À en croire les propos du représentant du ministre, les femmes sont les plus vulnérables aux changements climatiques.


Selon M. Richemond Assié, Coordonnateur du Programme d’appui du PNUD à la mise en œuvre des NDC (Contributions Déterminées au niveau National), la question du changement climatique demeure une priorité pour le PNUD qui s'engage à accompagner l'Etat de Côte d'Ivoire dans les différentes actions de lutte contre ce phénomène.


Le Programme des Nations Unies pour le Développement à travers le projet NDC SP (financé par l’Union Européenne et le Gouvernement allemand) et le NAP-GN à travers l’IISD, apportent un appui technique et financier au ReFJPCI pour l’organisation dudit atelier.


L’atelier de renforcement des capacités des journalistes et professionnels des médias à réuni 35 personnes dont des journalistes, animateurs, professionnels de médias, des Services de Communication des Ministères en charge de l’Environnement et de la Femme, des experts du PNUD, du Programme National Changements Climatiques (PNCC) et de la Direction du Genre et Equité du Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant.



Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ