x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 5 janvier 2022 | Le Nouveau Réveil

Lutte contre la vie chère / Plafonnement du prix du Thon : Les mareyeurs encouragent l’Etat à appliquer son décret

© Le Nouveau Réveil Par DR
Faux poisson thon

Des mareyeurs encouragent la mise en œuvre effective du décret du 22 décembre dernier portant plafonnement du prix du kilogramme de “poisson faux thon“ ou “poisson garba“. Ils l’ont vivement exprimé lors d’une conférence de presse qu’ils ont co-animée hier à l’hôtel Azalai. Jules Tano, responsable des Relations extérieures dans la société Inter Océan, a rappelé qu’aux termes de l’article 1 dudit décret, les prix du kilogramme de “poisson faux thon“ sur toute la chaîne de distribution ne peuvent excéder, toutes taxes comprises, ceux mentionnés à l’annexe du présent décret. A savoir à Abidjan et dans un rayon de 300 km, 400 FCFA, prix maxima TTC des armateurs aux mareyeurs grossistes ; 600 Fcfa des mareyeurs grossistes aux mareyeurs demi-grossistes ; 650 Fcfa des mareyeurs demi-grossistes aux détaillants ; de 850 Fcfa, des détaillants à Abidjan aux garbadromes et 900 Fcfa des détaillants aux garbadromes à partir de 300 Km et plus. « Depuis 2002, on se bat pour la baisse du prix du faux thon. Dieu merci, pour une fois, le gouvernement nous a compris et pris une décision dans ce sens et il se trouve des gens qui s’y opposent. Et pourtant ce sont les mêmes armateurs qui livrent le poisson au Sénégal et au Ghana qui viennent en Côte d’Ivoire. Pourquoi les prix pratiqués dans ces pays ne peuvent pas l’être ici en Côte d’Ivoire ? Malgré la décision du gouvernement, les gens continuent de sortir le poisson au port de pêche à 950 F/kg. Ce n’est pas normal. C’est pourquoi nous demandons au gouvernement d’appliquer, de façon stricte, le décret qu’il a pris » a dit le conférencier. Qui a assuré qu’il n’y aura jamais de pénurie de "poisson faux thon" en Côte d’Ivoire.


Le mareyeur grossiste, Tagro Muller, directeur des Etablissements Tagro, par ailleurs président de la Section de la Fédération nationale des commerçants de Côte d’Ivoire a lancé un appel au chef de l’Etat. « Nous voulons interpeller le président de la République. Veillez au respect strict du décret. Car il s’agit de lutter contre la vie chère en Côte d’Ivoire » a-t-il dit.


Le directeur de Océan Trader, Kafondo Issa, a réitéré ses remerciements pour la prise de la décision relative au plafonnement du prix du thon. Pour lui, c’est le refus de partage qui pousse certaines personnes à se plaindre du décret relatif à la baisse du prix du thon.


FRANÇOIS BECANTHY

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ