x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Région Publié le vendredi 8 avril 2022 | AIP

La pénurie d'eau courante va s'achever à compter de novembre 2022 à Bondoukou (Ministre)

© AIP Par DR
La pénurie d'eau courante va s'achever à compter de novembre 2022 à Bondoukou (Ministre)
Les différents corps constitués de Bondoukou ont unanimement salué, jeudi 7 avril 2022 à la préfecture, la fin annoncée de la pénurie d’eau dans leur localité, prévue pour novembre 2022, avec la fin des travaux de construction du barrage de San Poro ainsi que des essais techniques et des travaux d’extension du réseau hydraulique.

Bondoukou - Les différents corps constitués de Bondoukou ont unanimement salué, jeudi 7 avril 2022 à la préfecture, la fin annoncée de la pénurie d’eau dans leur localité, prévue pour novembre 2022, avec la fin des travaux de construction du barrage de San Poro ainsi que des essais techniques et des travaux d’extension du réseau hydraulique.


« Tous ces travaux d’approvisionnement en eau potable de Bondoukou et ses villages environnants seront fin prêts à partir de novembre 2022 », a déclaré le ministre de l’Hydraulique, Tchagba Laurent, sous les ovations des populations présentes.


M. Tchagba a ajouté que des compteurs subventionnés à 10 000 FCFA seront attribués également, pour donner la possibilité aux habitants démunis de bénéficier de l'eau potable à domicile. Et des camions citernes d’eau se chargeront de distribuer cette eau, pour les situations d'urgence le temps de la mise en œuvre du dispositifs susmentionnés.


Ces mesures portées à la connaissance de l’assistance ont suscité un tollé de joie des femmes, des jeunes et des responsables coutumiers et administratifs de Bondoukou.


" A San Poro, nous avons été édifiés. Les mots nous manquent pour vous traduire ce qui nous ressentons actuellement. L’on nous apporte tout ce qui concourt au bien-être mais vous nous apportez la vie car l’eau est source de vie", s’est réjoui le président du conseil régional du Gontougo, Kossonou Kouassi Ignace, en présence du ministre-gouverneur du district du Zanzan, Dr Touré Souleymane.


Tchagba Laurent entouré de femmes de Bondoukou


Le préfet de Bondoukou, Sory Sangaré, a souligné que le département fait face à de réelles difficultés d’approvisionnement en eau potable. La fourniture d'eau est insuffisante pour couvrir les besoins des populations et les infrastructures ne sont plus adaptées à la taille de ces localités.


« Nous allons faire en sorte que le système fonctionne convenablement jusqu'à l’horizon 2035. Et ce, 24/24H », a renchéri le ministre de l'Hydraulique. Les villages de Wélékéhi, Motiamo, Kanguélé, Sorobango, Sianhobi, San Poro et Tambi sont pris en compte par ce projet.


Ce projet d’approvisionnement en eau potable des villes du Nord-Est (Bouna et Bondoukou) porté par l’Office national en eau potable (ONEP) est estimé à 18,5 milliards FCFA. Cette initiative prend en compte la construction d’un barrage de huit millions m3, d’une prise d’eau flottante de 500 m3/h, une station de traitement de 500 m3/h et de cinq châteaux d’eau en polyester ainsi que 29 bornes fontaines, entre autres.


Cette initiative émane du programme ”Eau pour tous” initié par le gouvernement ivoirien en 2017. L’objectif est de permettre à au moins 95% de la population d’avoir de l’eau potable et de combler les déficits observés dans certaines régions et départements.


(AIP)


nmfa/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ