x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 13 avril 2022 | AIP

Une délégation du projet IPC-FAO s’imprègne des difficultés des mareyeuses en Côte d’Ivoire

Abidjan, Une mission conduite par la coordonnatrice régionale du projet Initiative pour les pêches côtières (IPC) composante Afrique de l’Ouest, Fatou Sock, a visité mercredi 13 avril 2022, le débarcadère de Locodjro (Attécoubé), pour s’imprégner des conditions de travail des mareyeuses.


Les mareyeuses ont exposé leurs difficultés et leurs attentes pour fructifier leurs activités.


« Nous sommes ici en mission de coordination régionale. Nous sommes accompagnés du bureau juridique de la FAO Afrique de l’Ouest et de nos consultants internationaux, juristes et gouvernances des pêches. Nous sommes là pour écouter les acteurs de la pêche dans le cadre du projet IPC », a-t-elle indiqué, après une séance de travail avec les mareyeuses pour s’imprégner de leurs difficultés.


Mme Sock a précisé que le cadre de collaboration vise à outiller les mareyeuses sur les bonnes pratiques d’hygiènes, sur le leadership féminin, la gestion financière, l’approche écosystème et de fabrication notamment à l’utilisation des fours FTT.


Aussi, a-t-elle annoncé que des mareyeuses en Côte d’Ivoire seront sélectionnées pour se rendre au Sénégal dans les jours à venir, en vue d’apporter leur expertise à leurs consœurs de ce pays.


« Les mareyeuses de Locodjro sont reconnues pour leur expertise au niveau sous régional. Vous savez que les fours FTT ont été conçus à l’Ecole des pêches du Sénégal avec la FAO. Et ce sont les femmes ivoiriennes qui iront former les femmes sénégalaises sur leurs utilisations. C’est une bonne opportunité d’échanges et de partage d’expérience », s’est-elle réjouie.


Les mareyeuses de Locodjro ont formé, dans ce cadre de collaboration, leurs consœurs de Sassandra sur l’utilisation des fours FTT.


Après Locodjro, la délégation se rendra à Sassandra du 14 au 17 avril 2022 pour échanger avec les mareyeuses dans le cadre du même projet.


Le programme mondial IPC est mis en œuvre conjointement par la convention internationale, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) la Banque mondiale et le Fonds mondial pour la nature (WWF), à travers ses cinq projets dans six pays (Cabo Verde, Côte d’Ivoire, Equateur, Indonésie, Perou, Sénégal). Ce programme constitue un cadre international de collaboration, de partage et de capitalisation des expériences de tous les partenaires impliqués.


(AIP)


bsp/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ