x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Sport Publié le mercredi 4 mai 2022 | APA

Idriss Diallo prend la présidence de la FIF après 16 mois de normalisation

© APA Par Stephane Ipoté
Cérémonie de passation de charge à la fédération ivoirienne de football
La cérémonie de passation de charges à la fédération ivoirienne de football entre Mme Dao Gabala, présidente du Comité de normalisation et le nouveau président élu Yacine Idriss Yacine Diallo a eu lieu ce mardi 4 mai 2022 à Abidjan

Abidjan- L'homme d'affaires Yacine Idriss Diallo, le président élu de la Fédération ivoirienne de football (FIF), a pris officiellement fonction mercredi, après 16 mois de normalisation de l'organisation, lors d'une cérémonie de passation des charges.

"Nous avons beaucoup de travail qui nous attend (et) je veux pouvoir compter sur la disponibilité de chacun d'entre vous pour que nous puissions dans la paix et la fraternité, le respect mutuel, le fair play et l'esprit sportif porter le plus haut possible le football ivoirien", a déclaré Idriss Diallo. 

Selon M. Yacine Idriss Diallo, c'est le football "qui nous unit, ce ne sont pas les individus que nous sommes, qui passeront quoi qu'il arrive, il s'agit du football de notre nation, nous devons nous mettre à son service". 


"Moi, je ne suis qu'aujourd'hui le président, mais je ne suis qu'un humble serviteur du football", a-t-il ajouté, appelant tous les acteurs du secteur à se rassembler, quel que soit le bord, pour développer le football ivoirien. 

Il a annoncé au mois de juin, trois Assemblées générales (AG), une Assemblée générale extraordinaire pour installer la Commission électorale indépendante, une AG ordinaire pour statuer sur les comptes de 2021 et une AG extraordinaire pour les modifications statutaires. 

Le nouveau président de la FIF envisage d'accroître de 20 à 25 membres le Comité exécutif, de faire passer les clubs de Ligue 1 de 14 à 16 conformément à ses engagements et faire passer les clubs de D3 de 38 à 40. La ligue 2, elle, reste à 24 clubs. 

 

M. Yacine Idriss Diallo a relevé qu'il sera procédé dans la même foulée à l'élection des présidents et des membres des commissions indépendantes selon les statuts: Commission d'éthiques, de discipline, de recours et de contentieux électoral. 

Faisant le point, Mme Mariam Dao Gabala, la présidente du Comité de normalisation de la FIF, a fait savoir que la faîtière du football ivoirien à l'issue d'un audit cumulait 1,6 milliard Fcfa de dettes bancaires.


Les dettes fournisseurs s'élevaient à plus de 1,3 milliard Fcfa, les dettes fiscales et sociales à 976 millions Fcfa et la FIFA avait arrêté ses subventions, a-t-elle poursuivi, mentionnant que la trésorerie disponible n'était que de 140 millions Fcfa.

M. Idriss Diallo a été élu le 23 avril 2022 à Yamoussoukro, au second tour du scrutin, avec 63 voix contre 61 voix pour Sory Diabaté. Seuls deux suffrages exprimés ont départage ces deux candidats, qui ont déjà été dans les staffs dirigeants de la FIF.  

La vedette du football ivoirien, Didier Drogba, lui, a été crédité de 21 voix (16,54%) au premier tour, où il a obtenu au niveau de la Ligue 1 trois voix contre 8 voix au niveau de la Ligue 2, la Division 3 neuf voix et le groupement d'intérêt (GI) une voix.

La FIF a été mise sous normalisation par la FIFA, en décembre 2020, à la suite d'un dysfonctionnement dans le processus électoral. Désignés le 14 janvier 2021, les membres du Comité de normalisation ont pris fonction le 21 janvier 2021. 


AP/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Sport

Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ