x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 9 mai 2022 | Abidjan.net

Cop 15 : le Président Alassane Ouattara exhorte à une mobilisation collective pour la restauration des terres dégradées

© Abidjan.net Par DR
Cérémonie d'ouverture du Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement sur la sécheresse et la restauration des terres organisé dans le cadre de la COP15
Cérémonie d'ouverture du Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement sur la sécheresse et la restauration des terres organisé dans le cadre de la COP15 et présidé par le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, ce lundi 9 mai 2022

Le président de la République de Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara a exhorté ses pairs à la mobilisation d'ensemble pour la restauration des terres dégradées à l'ouverture de la 15ème session du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernements dans le cadre de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la Lutte contre la Désertification ou Cop15 ce lundi 09 mai 2022 au Sofitel Hôtel Ivoire d'Abidjan-Cocody.


Selon Alassane Ouattara, ces travaux suscitent de grands espoirs au sein de nos populations qui attendent beaucoup des dirigeants notamment au regard du thème de cette COP 15 : « Terres. Vie. Patrimoine : d’un monde précaire vers un avenir prospère ». En effet, selon les données disponibles, la dégradation des sols affecte 52% des terres agricoles, menaçant ainsi l’existence de 2,6 milliards de personnes qui dépendent directement de l’agriculture ; la désertification et la sécheresse quant à elles, causent la perte de 12 millions d’hectares chaque année ; soit près de 23 hectares par minute. À en croire, le chef de l'Etat ivoirien, la dégradation des terres affecte directement 74% des personnes pauvres dans le monde. C'est pourquoi, il a exhorté ses homologues et les gouvernements à agir vite et ensemble.


Le Sommet se tient dans un contexte d’urgence climatique qui impacte durement les politiques de gestion des terres et exacerbe le phénomène de sécheresse. Il se tient également à un moment où les économies sont fragilisées par les impacts de la COVID-19, et subissent, de plein fouet, les effets du drame qui se joue en Ukraine, avec son lot de hausses des prix des denrées alimentaires et de l’énergie. ''A cet égard, je voudrais réitérer mon appel aux pays développés à réduire davantage leurs émissions de gaz à effet de serre, et à tenir l’engagement de mobiliser 100 milliards de dollars US par an, afin d’aider les pays en développement à réussir leur adaptation au changement climatique et leur transition énergétique.'' a-t-il invité.


En réponse aux défis de la sécheresse et de la restauration des terres, la Côte d'Ivoire a élaboré un important programme, dénommé « L’Initiative d’Abidjan » ou « Abidjan Legacy Program ». Ce programme, dont la vocation est de permettre à la Côte d’Ivoire d’intégrer dans ses stratégies de développement, les approches de gestion durable des sols et de restauration de nos écosystèmes forestiers fortement dégradés, nécessitera, pour sa mise en œuvre, la mobilisation de 1,5 milliard de dollar US, au cours des cinq (5) prochaines années. ''Je porte personnellement cette initiative que nous lancerons au cours de notre Sommet, avec l’espoir qu’elle inspirera d'autres pays, en Afrique et dans le reste du monde.'' a souligné Alassane Ouattara.


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ