x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 11 mai 2022 | Présidence

Cérémonie d’ouverture de la 15e Session de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD COP15) : Allocution de S.E.M. Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire

© Présidence Par DR
Cérémonie d'ouverture de la 15e Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (COP15)
Mercredi 11 mai 2022, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Cérémonie d'ouverture de la 15e Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (COP15) présidée par le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA.

Monsieur le Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire ;

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire ;

Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions de la République de Côte

d’Ivoire ;

Mesdames et Messieurs les Ministres de la République de Côte d’Ivoire ;

Monsieur le Président de 15e Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification - COP15

Monsieur le Ministre des Affaires Étrangères de la République de l’Inde, Président de la COP14 ;

Mesdames et Messieurs les Délégués ;

Madame et Messieurs les Présidents des Organes et Institutions spécialisés des Nations Unies ;

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs ;

Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales ;

Mesdames et Messieurs les Représentants des acteurs du secteur privé ;

Mesdames et Messieurs les Représentants de la société civile et des organisations des

femmes et des jeunes ;

Honorables Invités ;

Mesdames et Messieurs ;


La Côte d’Ivoire est très heureuse de vous accueillir à l’occasion de la 15e Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification ou COP15, qui mobilise, depuis le lundi 9 mai et ce, jusqu’au 20 mai 2022, les représentants des États parties, du secteur privé, de la société civile et des peuples autochtones.

Je remercie chacune et chacun de vous pour votre présence, qui témoigne de votre

intérêt pour notre Convention et pour les enjeux vitaux qu’elle incarne.

Au nom du Gouvernement et du peuple ivoiriens et en mon nom propre, je vous souhaite la bienvenue en terre ivoirienne. Akwaba à toutes et à tous !

Excellences,


Mesdames et Messieurs,

Au moment où mon pays assume la Présidence de la COP15, je voudrais, tout d’abord, féliciter le Secrétaire Exécutif de notre Convention, Monsieur Ibrahim Thiaw, pour le travail remarquable qu’il accomplit depuis sa nomination.

Monsieur le Secrétaire Exécutif, je vous encourage à persévérer dans vos efforts, pour la réalisation de nos objectifs ainsi que pour le rayonnement de notre Convention.

Je voudrais également féliciter l’Inde pour la qualité de sa Présidence de la COP14, au cours des deux dernières années. Monsieur le Ministre Prakash Javadekar, vous voudrez bien transmettre au Premier Ministre Narendra Modi, notre satisfaction ainsi que notre reconnaissance pour la contribution majeure de l’Inde dans le plaidoyer mondial et lors

des négociations concernant la lutte contre la désertification.

Je voudrais, enfin, remercier les États parties pour avoir porté mon compatriote, le Ministre Alain-Richard DONWAHI, à la Présidence de la COP15. Le Ministre DONWAHI est familier des thématiques majeures de notre Convention. Je sais qu’il saura, de par ses compétences et son expérience, conduire, avec succès, les discussions et les échanges de vos travaux. Je remercie tout particulièrement le Premier Ministre Patrick 


Achi d’avoir libéré le Ministre Donwahi du Gouvernement dans la perspective d’occuper ces hautes fonctions.

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Dans le prolongement de la COP14, la COP15 doit résolument être celle de l’action, du partenariat et de la solidarité de la communauté internationale avec les populations et

les régions en détresse.

Au cours des dernières années, grâce au plaidoyer, aux différents instruments de notre Convention et aux ressources financières, certes insuffisantes, nos pays ont enregistré des progrès dans le domaine de la reforestation et de la lutte contre la dégradation des terres et la désertification.

Ces progrès, hélas, sont aujourd’hui mis à mal, dans plusieurs parties du monde, par des crises climatique, sécuritaire et économique, avec ses conséquences néfastes aux plans alimentaire, énergétique et social, notamment en termes de flux migratoires. Ces crises, si nous n’y prenons garde, amèneront les populations vulnérables à recourir à des pratiques qui pourraient compromettre durablement nos acquis.

C’est pour cette raison que je me réjouis du choix pertinent du thème de notre Conférence, à savoir « Terres. Vie. Patrimoine : d’un monde précaire vers un avenir prospère », qui reflète parfaitement nos ambitions et nos aspirations.

C’est un défi important que nous devons relever, à tout prix et ensemble, afin de préserver notre planète pour les générations futures. C’est, d’ailleurs, le sens du message de « l’Appel d’Abidjan » que nous avons lancé, avec mes Pairs, au terme du Sommet, qui nous a réunis le lundi 9 mai 2022.


Excellences,

Mesdames et Messieurs,

La Côte d’Ivoire envisage de promouvoir les actions de restauration de nos terres et nos écosystèmes forestiers, d’améliorer la productivité agricole et de renforcer la résilience

des populations à travers des initiatives innovantes et inclusives, intégrant les acteurs du secteur privé, la société civile et les communautés locales. C’est dans ce cadre que nous avons présenté au cours du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement, « l’Initiative d’Abidjan » qui s’étend sur une période de cinq (5) ans.

Je me réjouis, à cet égard, de l’adhésion et du soutien de nos partenaires techniques et financiers, qui ont décidé de contribuer financièrement à cette Initiative, à hauteur de 2,3 milliards de dollars américains, bien au-delà des 1,5 milliard attendus.


Excellences,

Mesdames et Messieurs,

La COP15 s’ouvre sous de meilleurs auspices après le Sommet réussi des Chefs d’Etat et de Gouvernement du 9 mai 2022, dont la déclaration finale dénommée « l’Appel d’Abidjan » devrait inspirer vos travaux.

Je saisis, ici, l’occasion pour saluer le soutien remarquable de la Première Dame de Côte d’Ivoire, Madame Dominique OUATTARA, à la COP15, à travers la mobilisation de ses sœurs dans le cadre du Caucus des femmes, dont elle a présidé la séance inaugurale.


Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Avant de conclure, je voudrais vous réitérer mes sincères remerciements pour votre participation à cet évènement d’envergure mondiale, au cours duquel nous serons amenés à prendre des décisions cruciales pour l’avenir de notre Planète.

En souhaitant plein succès à nos travaux, je déclare, à présent, ouverte, la 15e Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification.

Bon séjour à toutes et à tous.

Je vous remercie. 

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ