x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 21 mai 2022 | Abidjan.net

Peste contre les petits ruminants : Sidi Touré lance l’opération de vaccination avec plus de 400 000 doses de vaccins

© Abidjan.net Par DR
Peste contre les petits ruminants : Sidi Touré lance l’opération de vaccination avec plus de 400 000 doses de vaccins
Le ministre ivoirien des Ressources animales et halieutiques a procédé le vendredi 20 mai 2022, au lancement de l’opération de vaccination contre la peste des petits ruminants au Centre National Ovin (CNO), à Béoumi (centre ivoirien à 353 Km d’Abidjan)

Le ministre ivoirien des Ressources animales et halieutiques a procédé le vendredi 20 mai 2022, au lancement de l’opération de vaccination contre la peste des petits ruminants au Centre National Ovin (CNO), à Béoumi (centre ivoirien à 353 Km d’Abidjan). Pour la circonstance, Sidi Touré a injecté la 1ère dose de vaccin à un mouton. 

En effet, la lutte contre ces pathologies animales qui sévissent de façon endémique avec des flambées épizootiques pendant les saisons pluvieuses pour la plupart, demeure toujours une préoccupation majeure de l’Etat de Côte d’Ivoire malgré les difficultés financières du moment. C’est pourquoi le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques (MIRAH) à travers la Direction des Services Vétérinaires (DSV), avec l’appui financier du FIDA via le PADFA a décidé d’organiser une campagne de vaccination contre la PPR dans les régions du Gbêkè, Hambol, Poro, Tchologo et Bagoué, a expliqué le ministre.

Cette opération de vaccination vient traduire l’engagement du Gouvernement dans la sauvegarde de la santé animale et de la santé publique vétérinaire. Plus spécifiquement, il s’agira durant toute la période, « de sensibiliser les bénéficiaires et la population sur l’importance de la vaccination contre la PPR ; de mettre la logistique nécessaire à la disposition des services compétents ; de mobiliser les acteurs clés impliqués dans la campagne ».

Afin d’atteindre ses objectifs de vaccination contre la PPR, le ministre entend articuler la campagne autour des actions suivantes : « sensibiliser les services vétérinaires (DR et DD) sur l’importance de cette campagne de vaccination et les motiver à l’exécuter de façon efficace ; mobiliser les autorités administratives, politiques et coutumières à s’impliquer dans la réussite de la campagne de vaccination ; sensibiliser la population ivoirienne sur l’intérêt de la vaccination contre la PPR ; renforcer les capacités des services vétérinaires en leur remettant les équipements nécessaires à la réalisation de cette campagne de vaccination ».

Joignant l’acte à la parole, Sidi Touré a remis un important lot de matériels afin de faciliter le travail des agents vaccinateurs des Services Vétérinaires. Ce sont « 400 000 doses de vaccins contre la PPR ; 35 paires de bottes pour les agents de vaccination ; 35 imperméables pour les agents de vaccination ; 40 chasubles pour les agents de vaccination ; 70 glacières de 8,5 litres pour la campagne de vaccination ; 8 réfrigérateurs pour la conservation des vaccins ; 7 motos pour le déplacement des agents sur le terrain ; 35 seringues automatiques pour la vaccination ; 35 boites Seringues de traitement pour la vaccination ; 70 boîtes d’aiguilles (20/15) pour la vaccination ; 70 boîtes d’aiguilles (30/15) pour la vaccination »

Il a, par ailleurs, rappelé que la vaccination est gratuite, a invité les populations à faire vacciner leurs bêtes. Puis il a traduit toute sa gratitude aux différents partenaires techniques et financiers que sont le FIDAfrique - IFADAfrica (Fond International pour le Développement Agricole) et le PADFA pour leur constant soutien dans la protection sanitaire vétérinaire des petits ruminants.

Le ministre des Ressources animales et halieutiques a rappelé l'importance de faire vacciner ces petits ruminants, car ce sont 70 à 100% qui en sont malades et 180 000 en meurent faute de vaccin. Ce qui constitue une perte économique estimée à environ 26 milliards FCFA. 

Notons que cette campagne qui a démarré ce vendredi à Bouaké, va s’étendre aux régions de la Bagoué, de Gbêkê, du Hambol, du Poro et du Tchologo et, se poursuivra jusqu’au 9 juillet prochain. 


AH. D une correspondance particulière

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ