x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 1 juin 2022 | APA

Kaydan en partenariat avec l'Université Houphouët-Boigny pour financer des recherches sur l'entrepreneuriat

© APA Par Marc Innocent
Promotion de l’entrepreneuriat : signature d'un accord de partenariat entre l’Université Félix Houphouët-Boigny et la Fondation Kaydan
Abidjan le 31 Mai 2022. L’Université Félix Houphouët-Boigny et la Fondation Kaydan à travers son institut de recherche dénommé Institut Kaydan de Recherche sur l’Entrepreneuriat pour l’Afrique (IKREA) ont procédé à la signature d’un accord de partenariat ce mardi à la salle de Conseil de la Présidence de ladite université à Abidjan-Cocody

Abidjan - La Fondation Kaydan a signé mardi avec l'Université Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan (publique), la plus grande du pays, une convention en vue de financer des recherches sur l'entrepreneuriat en Master et au doctorat. 

La Fondation Kaydan a signé le partenariat avec l'Université Félix Houphouët-Boigny, à travers l'Institut Kaydan de recherche sur l'entrepreneuriat pour l'Afrique (IKREA), dans la salle du Conseil de l'établissement. 


LIRE AUSSI- Promotion de l’entrepreneuriat : l’Université Félix Houphouët-Boigny et la Fondation Kaydan scellent un partenariat



Selon M. Alain Kouadio, président de la Fondation Kaydan, "la première action, c'est que sur l'année académique 2022-2023, nous allons recruter des étudiants en doctorat et en Master à qui nous allons octroyer des bourses pour réfléchir sur des sujets en entrepreneuriat".  

Il s'agit des mémoires des étudiants en Master et des thèses des étudiants en doctorat, a indiqué M. Kouadio, ajoutant qu'ils vont être sur les problématiques de l'entrepreneuriat, ce qui permettra de produire des bases de données et des études sur l'entrepreneuriat grâce à ce partenariat. 

Chaque étudiant en doctorat aura 150 000 Fcfa par mois sur trois ans que dure une thèse et 100.000 Fcfa pour chaque étudiant en master qui dure un an, a souligné le président de la fondation Kaydan. 


"En plus de cela, nous finançons les voyages d'études à effectuer, et les étudiants inscrits à ce programme auront accès à toutes les bases de données du monde entier" pour enrichir leurs recherches, a-t-il fait savoir.  

"Nos objectifs, c'est d'identifier toutes les problématiques liées à l'entrepreneuriat, de financer toutes les réflexions, de publier les résultats des différentes études et de les utiliser pour pouvoir définir les meilleures politiques entrepreneuriales", a-t-il poursuivi. 

M. Alain Kouadio a insisté que ce que la Fondation a toujours envisagé, c'est d'être une force de proposition quant à la politique entrepreneuriale en Côte d'Ivoire, tout en étant une force de proposition.


Le président de l'Université Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan, M. Ballo Zié, a expliqué que "ça serait un partage de connaissances, mais aussi à travers la formation", faisant remarquer que "dans certaines UFR, nous avons déjà l'entrepreneuriat qui est au programme".  

"Cette convention va nous permettre de rendre plus pratique encore nos enseignements et permettre à nos étudiants d'avoir des appuis nécessaires pour aller faire des recherches sur l'entrepreneuriat au sein de la Fondation Kaydan", a déclaré M. Ballo Zié. 

 A cette occasion, il a été annoncé la deuxième édition du colloque international sur l'écosystème entrepreneurial en Afrique autour du thème "Ouvrir une nouvelle ère de prospérité : quel rôle pour l'entrepreneuriat ? ".

L'idée de partenariat est née à la suite d'un colloque sur l'écosystème entrepreneurial en Afrique où l'université FHB d'Abidjan a sollicité la Fondation Kaydan en termes d'accompagnement sur cette question.


AP/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ