x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 9 juin 2022 | AIP

Le gouvernement s’engage à assister les déguerpis des zones à risques (Ministre)

© AIP Par DR
Libération des zones à risque: lancement de la phase active de l'opération
Abidjan le 7 juin 2022. Après plusieurs mois de sensibilisation des populations concernées l'opération de libération des zones à risques a été lancée, ce mardi 7 juin 2022 à Abobo Clouetcha par le Ministre Bouaké Fofana, Ministre en charge de l'Assainissement.

Le ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana, a réaffirmé, l’engagement du gouvernement à assister les populations impactées par les opérations de déguerpissement des zones à risques.


Le ministre s’exprimait mardi 7 juin 2022, lors du démarrage officiel de l’opération de déguerpissement des zones à risques du district d’Abidjan. Les maisons au bord des ravins à Abobo Clouétcha ont été effectivement démolies par les services du ministère de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, rapporte une note d’informations transmise à l’AIP.


À ce jour, six familles soit 62 personnes ont été mises à l’abri, précise la note. Déterminé à sauver les vies de des populations et soucieux du respect de la dignité humaine, le ministre Bouaké Fofana a mis à leur disposition, des mesures d’accueils provisoires et transitoires. Les populations en danger immédiat ont été logées dans des hôtels pour certains et pour d’autres dans des familles d’accueil.


« C’est une question de responsabilité du gouvernement. Tout est discutable après. Comme je l’ai dit, ceux qui ne savaient pas où aller, on les a mis dans des hôtels en attendant, le temps qu’on voit qu’est-ce qu’on peut faire pour les aider. On ne peut pas les laisser dans cette situation », a rassuré le ministre.


Les opérations de déguerpissement concernent 54 sites à risques répertoriés dans les communes d’Adjamé, Attécoubé, Anyama, Abobo, Bingerville, Cocody, Port-Bouët et Yopougon. Elles vont se dérouler sur une période de six mois. Cependant, les populations dont les maisons sont dans le périmètre de danger immédiat sont invitées à partir sans délai.


(AIP)

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ