x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 8 juillet 2022 | Abidjan.net

Toumodi : Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi inaugure officiellement l’usine de transformation de l’anacarde

© Abidjan.net Par FN
Transformation locale d'anacarde : cérémonie d'inauguration de l’usine Dorado Ivory à Toumodi
Toumodi le 08 juillet 2022. Le premier ministre Achi Patrick accompagné de plusieurs membres du gouvernement à procédé ce vendredi à l’inauguration officielle de l’usine Dorado Ivory à Toumodi

Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi a procédé à l’inauguration de l’usine de transformation de l’anacarde, Dorado Ivory, la filiale ivoirienne du groupe Royal Nuts PTE Ltd basé à Singapour, ce vendredi 8 juillet 2022 à BLÊ dans la commune de Toumodi, a constaté Abidjan.net sur place.


D’un coût d’investissement de plus de 15 milliards de Francs CFA, l’unité industrielle de Dorado Ivory possède une capacité de transformation de noix de près de 50 000 tonnes par an, comptant parmi les usines les plus importantes en termes de volume et parmi les plus modernes au monde pour un emploi de 1 300 personnes dont 80% de femmes.


Selon le chef du gouvernement, Patrick Achi, la vision 2030 du Président de la République, Alassane Ouattara, qui met au cœur de notre développement l’accélération industrielle de la Côte d’Ivoire et la transformation nationale de nos richesses agricoles, repose sur une volonté extrêmement simple, claire et forte. ''Il s’agit pour nous de ne plus accepter de voir partir à l’extérieur la valeur-ajoutée extraordinaire créée par les productions agricoles que nous donne notre terre bénie et le labeur acharné de nos paysans.''


À en croire le Premier ministre, grâce à un effort sans précédent de structuration de la filière et de modernisation de la production ivoirienne, la Côte d'Ivoire est devenue le premier producteur mondial de noix brutes, avec une production qui a plus que doublé en une décennie, pour atteindre près d’un million de tonnes en 2021, soit plus de 25% des volumes mondiaux. ''Une production qui devra dans les années à venir se maintenir à ce haut niveau de production, supérieur au million de tonnes, en renforçant encore sa productivité à l’hectare.'' a-t-il promis.


Aux dires de Patrick Achi, conformément aux ambitions du chef de l'État, ''si nous transformons et exportons autour de 500.000 tonnes/an, nous récolterons alors de 3 à 3,5 milliards de dollars supplémentaires, c’est-à-dire ¼ du budget annuel de notre État en 2022 !''

Pour servir cette ambition et accompagner la vision du Président de la République, les Gouvernements successifs ont travaillé à créer un écosystème pertinent et performant, en termes d’infrastructures et de réformes, pour faciliter l’installation des industriels dans nos chaînes de valeur agricoles.


Il s'est saisi enfin de l'occasion pour exhorter les travailleurs de cette usine. ''Mesdames et Messieurs, c’est votre sérieux au travail, votre abnégation et votre professionnalisme qui permettront de rentabiliser les investissements, d’assurer la pérennité de vos emplois ainsi que l’amélioration de vos revenus'' a-t-il encouragé.


Le ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani a pour sa part félicité les promoteurs de Dorado pour le choix de la Côte d’Ivoire comme pays qui abrite cet important investissement. « L’impact d’un tel outil, au-delà de la création de valeur ajoutée et d’emplois, est une chance pour le développement économique de toute la région », s’est réjoui le ministre d’Etat.


Le directeur général du Conseil du Coton et de l’Anacarde, Dr Adama Coulibaly a indiqué que le démarrage officiel des activités de l’unité industrielle Dorado Ivory est, sans conteste, l’un des résultats palpables de la volonté politique clairement affichée par le gouvernement de créer les conditions d’un développement optimal de l’industrie du cajou en Côte d’Ivoire. Mais également de renforcer l’écosystème du cajou afin de consolider le positionnement de la Côte d’Ivoire au niveau international.


Avec 21 000 tonnes de noix brutes de cajou transformées soit 15% du volume national depuis sa mise en activité en août 2021, Dorado Ivory fait partie du trio de tête des de la transformation locale. Cette unité de transformation d’anacarde a reçu le 5 avril 2022, avec huit autres unités de transformation, la certification FSMA, un référentiel de sécurité sanitaire des aliments reconnu au niveau international, qui ouvre les portes des marchés américains, européens aux récipiendaires.


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ