x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 12 juillet 2022 | Abidjan.net

Arrestation de 49 militaires ivoiriens au Mali: « Ce sont des mercenaires qui avaient un dessein funeste » (Gouvernement de transition)

© Abidjan.net Par DR
Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte-parole du Gouvernement, Colonel Abdoulaye MAIGA

Les quarante-neuf militaires ivoiriens interpellés à Bamako se trouvaient « illégalement » sur le territoire malien et avaient un « dessein funeste », a estimé lundi le gouvernement de la transition au Mali dans un communiqué parvenu à Abidjan.net.  


« Grâce au professionnalisme des Forces de Défense et de sécurité maliennes, il a été établi que les quarante-neuf ( 49) militaires ivoiriens se trouvaient illégalement sur le territoire national du Mali. 


Par conséquent, ils ont été immédiatement interpellés et leurs armements, munitions et équipements ont été saisis... Le dessein funeste de ces personnes interpellées était manifestement de briser la dynamique de la refondation et de la sécurisation du Mali », a soutenu dans ce communiqué le Colonel Abdoulaye Maïga, le ministre de l'administration territoriale et de la décentralisation, par ailleurs, porte-parole du gouvernement.


A lire aussi : Affaire arrestation de militaires ivoiriens à l'aéroport de Bamako: Le gouvernement malien a enfin réagi


« Pour en savoir davantage, les responsables des forces de défense et de sécurité maliennes ont contacté immédiatement leurs homologues ivoiriens. Ces derniers, ont affirmé qu'ils ignoraient tout de la présence des militaires ivoiriens interpellés au Mali », a fait savoir le communiqué ajoutant que la MINUSMA également n'a pu justifier la présence de ces militaires au Mali.


Au regard de ces faits, les autorités maliennes, après analyse, disent avoir relevé plusieurs manquements et infractions. Il s'agit entre autres de la violation de la législation relative à l'aviation civile et la violation flagrante des dispositions de l'article 38 du code pénal malien incriminant les atteintes à la sûreté extérieure de l'Etat.


Par conséquent, les autorités maliennes ont appelé de tous leurs vœux à la coopération avec les autorités ivoiriennes. « Le gouvernement de la transition, soucieux de préserver les relations séculaires entre le peuple malien et le peuple ivoirien, est solidaire des autorités ivoiriennes par la présence illégale des 49 militaires ivoiriens au Mali à l'insu et sans l'autorisation valable des autorités ivoiriennes. 


Le gouvernement de la transition voudrait compter sur la coopération avec la République sœur de la Côte d'Ivoire afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire », a souhaité le colonel Abdoulaye Maiga soulignant que les 49 militaires interpellés ont été mis à la disposition de la justice.


Dimanche, a expliqué auparavant le communiqué, entre 11h et 13h ( heure locale et GMT), deux aéronefs en provenance de la République de côte d'ivoire transportant quarante-neuf militaires ivoiriens avec leurs armements et munitions de guerre ainsi que d'autres équipements militaires ont atterri à l'aéroport international Modibo Keita. C'est ainsi qu'ils ont été '' immédiatement '' interpellés par les forces de défense et de sécurité maliennes.


L.Barro

Vidéo associée

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ