x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 18 août 2022 | AIP

Les candidatures de la 8ème édition du Business plan compétition ouvertes jusqu’au 30 septembre

Abidjan - Les candidatures de la 8ème édition du concours Business plan compétition (BPC 2022) sont ouvertes du 18 août au 30 septembre 2022, a annoncé jeudi 18 août, l’administrateur et vice-présidente de la commission promotion de l’entrepreneuriat national de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Cissé Aïssatou, au lancement de cette compétition.


Initiée par la CGECI, cette compétition lancée au siège de la structure à Abidjan Plateau, vise à susciter la vocation entrepreneuriale chez les jeunes Ivoiriens (18 à 40 ans), à construire un vivier d’entrepreneurs, à apporter aux jeunes entrepreneurs, un accompagnement dans la mise en œuvre de leurs projets et les aider à trouver des solutions à leurs préoccupations.


La CGECI entend ainsi développer l’intérêt des jeunes pour l’entreprenariat pour répondre aux défis d’une croissance inclusive. Elle veut ainsi identifier les entrepreneurs à fort potentiel de croissance, et leur apporter un soutien financier et structurel pour un développement pérenne.


« Il s’agit d’une compétition transparente ouverte à tous les jeunes Ivoiriens. Notre souhait est de les accompagner à porter leur projet et à être des entrepreneurs innovants, structurés qui peuvent compétir et grandir dans la sphère économique de notre pays », a souligné Mme Cissé.


A travers la BPC, la CGECI contribue depuis 2014 au développement de l’écosystème entrepreneurial en Côte d’Ivoire, avec plus de 200 millions de Francs CFA de financement octroyé à des PME, 5 000 projets reçus, plus de 10 000 jeunes impactés et plus de 300 emplois créés.


Peuvent être candidats, les jeunes entrepreneurs évoluant dans cinq secteurs d’activités à savoir l’agro-industrie, l’industrie, les services, les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) et l'entreprenariat féminin. Les critères d’évaluation sont, entre autres, la qualité du projet, sa maturité et la stratégie, la stabilité financière, l’impact économique et social du projet, le potentiel de développement.


Un grand prix de 10 millions Francs CFA est attribué au lauréat du prix du Jury, et trois millions Francs CFA sont prévus pour les lauréats de chaque secteur d’activité. En plus, une cohorte de 30 jeunes entrepreneurs bénéficieront d’encadrement et de formation garantis par la CGECI.


tad/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ