x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 8 septembre 2022 | Primature

Education : les États Généraux ont permis de formuler la feuille de route de l’École ivoirienne de "la Côte d’Ivoire Solidaire", indique le Premier Ministre Patrick Achi

© Primature Par DR
Education : les États Généraux ont permis de formuler la feuille de route de l’École ivoirienne de "la Côte d’Ivoire Solidaire", indique le Premier Ministre Patrick Achi
Le Premier Ministre Patrick Achi a indiqué le 07 septembre 2022 à Abidjan, lors de la remise du rapport des Etats Généraux de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (EGENA), que les États Généraux ont permis de formuler la feuille de route de l’École ivoirienne de "la Côte d’Ivoire Solidaire". 

Le Premier Ministre Patrick Achi a indiqué le 07 septembre 2022 à Abidjan, lors de la remise du rapport des Etats Généraux de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (EGENA), que les États Généraux ont permis de formuler la feuille de route de l’École ivoirienne de "la Côte d’Ivoire Solidaire". 


« Les États Généraux ont permis de formuler la feuille de route de l’École ivoirienne de "la Côte d’Ivoire Solidaire". Une École qui n’oublie jamais qu’elle est par essence une échelle tendue vers l'avenir. Une École qui donnera à nos filles comme à nos fils, des racines et des ailes. Une École qui nous offrira la force héroïque de croire en notre destin, parce que nous aurons préparé avec ferveur celui de celles et de ceux qui nous succèderont », a dit Patrick Achi. 


A LIRE - Éducation nationale: les actes des États généraux de l'Éducation et de l'Alphabétisation remis au Premier Ministre



Et d’ajouter que la remise publique de la synthèse des travaux et recommandations pour l’école de la République de Côte d’Ivoire parachève une concertation nationale inclusive et des consultations précieuses d’expertises nationales et internationales. Ce moment fondamental, toute la nation l’attendait, tant les ambitions de modernisation et d’accélération du système éducatif ivoirien sont grandes et partagées », s’est réjoui Patrick Achi. 



Selon le Chef du gouvernement, le produit de cet effort collectif est bâti autour de la capitalisation des acquis, avec la prise en compte des outils existants ; une démarche ascendante, allant de la base vers le sommet, afin de capter l’entièreté et la pertinence de la contribution de la communauté nationale dans son ensemble. 



S’y ajoutent des concertations sincères et franches guidées par l’intérêt général, une démarche inclusive et participative pour prendre en compte tous les points de vue, y compris ceux venant de l’international ; et une démarche prospective pour anticiper sur les défis à venir et ne pas se contenter de solutions de circonstance. 


Pour Patrick Achi, ces principes exigeants confèrent ainsi aux résultats de ces travaux, toute la crédibilité et la légitimité nécessaires pour permettre de bâtir l’école ivoirienne de la prochaine décennie, sur la base du remarquable chemin de refondation de l’éducation nationale, parcouru depuis une décennie sous l’impulsion du Chef de l’État et de ses gouvernements successifs. 


Le Chef du gouvernement a indiqué qu’avec plus de 35 millions d’habitants d’ici 2030, il faudra former plus de 400.000 élèves chaque année et les doter d’un capital éducatif solide pour « s’adapter aux enjeux de notre monde, occuper les 8 millions de nouveaux emplois qui seront créés et participer ainsi activement à la construction d’une Côte d’Ivoire nouvelle et solidaire, voulue par le Chef de l’État. Le rôle de l’instruction publique, de l’école de la nation seront donc déterminants », a-t-il insisté. 



Pour la Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné, 

ce sont sept thématiques qui ont été développées au cours des EGENA pour faire de l’école ivoirienne, une école toujours plus résiliente. Elle a par ailleurs indiqué que pour les trois prochaines années, il faut un montant de 865 753 881 546 de FCFA afin de réussir la mise en œuvre des activités planifiées pour opérer la transformation conforme à la vision des populations. 


Le Premier Ministre Patrick Achi remettra le rapport des EGENA au Président de la République Alassane Ouattara.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ