x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 12 septembre 2022 | CICG-Côte d’Ivoire

Lutte contre les fragilités dans les zones frontalières du Nord : les populations de la Bagoué saluent les réalisations du Psgouv 2 pour le premier semestre 2022

© CICG-Côte d’Ivoire Par DR
Préfet de la région de la Bagoué

Boundiali (Région de la Bagoué), le 09 septembre 2022- La ville de Boundiali, chef-lieu de la région de la Bagoué, frontalière avec le Mali, a accueilli le Conseiller spécial du Premier Ministre et Coordonnateur général du Programme social du gouvernement (Psgouv), Non Karna Coulibaly, le jeudi 09 septembre 2022.


La visite du Coordonnateur général du PsGouv s'inscrit dans le cadre d'une tournée dans les six régions frontalières du Nord (Poro, Folon, Kabadougou, Bagoué, Tchologo et Bounkani) depuis le 05 septembre pour présenter ses activités et les réalisations du Psgouv 2 au premier semestre 2022 et recueillir les préoccupations des populations.


Dans l'objectif d'améliorer les conditions de vie des populations frontalières du Nord et d'empêcher que les jeunes soient appâtés par les groupements terroristes, le gouvernement ivoirien à mis en œuvre le deuxième Programme social du gouvernement (Psgouv 2022-2024). Au premier semestre, le Psgouv 2 a permis la construction d'infrastructures socio-économiques (électricité, eau, santé, éducation, routes, etc.) et l'octroi de fonds non remboursables aux plus démunis grâce aux Filets sociaux.


Au titre de l'Agence emploi jeune (AEJ), le Psgouv 2 a développé au profit des jeunes du Nord des Activités génératrices de revenus (AGR), des Travaux à haute Intensité de main d'oeuvre (THIMO) et l'opération spéciale Permis de conduire pour les jeunes âgés de 18 à 40 ans.


Soungalo Yardjouma Ganon, délégué régional du Conseil national des jeunes de Côte d'Ivoire au compte de la Bagoué, explique : "Dans notre zone, plusieurs personnes bénéficient déjà du Fonds d'Appui au Secteur informel (FASI) grâce à l'Agence emploi jeune (AEJ). La première liste du FASI déjà disponible affiche 14 bénéficiaires à raison de 250 000 FCFA par personne et c'est non remboursable. À côté de cela, nous avons le programme des Activités génératrices de revenus (AGR) qui permet d'octroyer des financements à des personnes qui les remboursent plus tard".


Selon lui, l'opération Permis de conduire a suscité beaucoup d'engouement. "Au niveau de Boundiali sous-préfecture, 41 personnes bénéficient du permis de conduire", a indiqué Soungalo Yardjouma Ganon.


Dans le domaine de l'agriculture, poursuivit-il, le Psgouv 2 s'est étendu avec le programme spécial pour les champs de maïs dont des associations comme Chigata ont bénéficié. À l'en croire, "ce sont des hectares de maïs qui ont été cultivés".


Mlle Kady Marie Solama, bénéficiaire du permis de conduire, dit comment elle s'y est prise: "Je suis titulaire d'un baccalauréat série A et bénéficiaire d'un permis de conduire grâce à l'opération Permis de conduire du gouvernement dans les régions frontalières du Nord. Je me suis inscrite sur la plateforme de l'AEJ. Après la visite et la contre-visite concluantes, on m'a indiquée l'auto-école pour faire le code et la conduite. Aujourd'hui, je suis à l'étape de la conduite et je n'ai encore rien payé. Je confirme que l'opération de permis de conduire est 100% gratuite".


Pour elle, toute femme doit d'abord se battre pour son autonomisation : "Je me suis lancée dans ce projet car le Permis de conduire peut m'ouvrir des portes dans une entreprise. J'ai déjà fait un stage dans une entreprise de la place où on m'a demandé si j'avais un permis de conduire. Je pense que quand j'aurai mon permis de conduire en poche, cela va faciliter mon embauche".


Tout en remerciant le Président de la République, Alassane Ouattara, pour avoir pensé à la jeunesse des régions frontalières du Nord, Kady Marie Solama a exhorté les jeunes, notamment les filles, à s'intéresser aux opportunités d'emplois créées pour les jeunes dans le cadre du Psgouv 2.


Pour sa part, le 4e adjoint au maire de Tengrela, Adama Traoré, s'est félicité de l'électrification de plusieurs localités de Tengrela. Toutefois, il a plaidé pour que le Psgouv 2 se penche sur la question des compteurs d'électricité.

"Les localités sont électrifiées, certes. Mais le coût de l'abonnement au compteur n'étant pas à la portée de tous, fait que beaucoup de ménages ne sont pas électrifiés. Nous souhaitons que le Psgouv 2 prenne en compte les compteurs sociaux d'électricité pour que les foyers les plus pauvres puissent faire leur abonnement", a-t-il plaidé.


Les réalisations et opportunités d'emplois du Psgouv 2 ont été présentées par la Coordination générale du Psgouv au cours d'un atelier marqué par deux exposés intitulés "Le Programme social du gouvernement (Psgouv 2) et les actions pour le renforcement de la stabilité dans les zones Nord de la Côte d'Ivoire" et "Les opportunités d'emplois pour les jeunes par le Psgouv 2". Ont pris part à cet Atelier les membres du corps préfectoral, élus locaux, chefs traditionnels, ONG, cadres et représentants d'associations de jeunes de la Région.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ