x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 14 septembre 2022 | AIP

Un dialogue intercommunautaire pour promouvoir les valeurs de tolérance à Tagadi

Bondoukou- Le ministère de la Réconciliation et de la Cohésion nationale (MRCN) initie à Tagadi (département de Bondoukou), un dialogue intercommunautaire qui se déroule du 12 août au 14 septembre 2022 pour promouvoir les valeurs de tolérance, de paix et de cohabitation pacifique entre les composantes sociales des sept villages de cette sous-préfecture.


Cette rencontre permet de participer à la consolidation du vivre ensemble à travers l’instauration des dialogues entre les communautés concernées, et le renforcement des mécanismes locaux de prévention et de gestion des conflits.


Pour le représentant du ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, Koffi Koffi Severin, les populations autochtones, allochtones et allogènes à Tagadi sont liées par un destin commun.


"Elles ont donc l’obligation de vivre paisiblement ensemble. Le gouvernement, par de telles initiatives, entend renforcer leur cohésion et les rassurer de sa présence à leurs côtés", a-t-il affirmé à la cérémonie solennelle d'ouverture de ce dialogue, lundi 12 septembre.


L’engagement en faveur de la paix et de la cohésion sociale des populations a été salué par le sous-préfet de Tagadi, Dobo Djahoury, qui a exhorté ses administrés à ne jamais rompre le dialogue entre eux.


Cette initiative œuvre considérablement pour le renforcement de la cohésion sociale, a corroboré, au nom de la conseillère paix et développement du Coordonnateur résident du Système des Nations Unies en Côte d'Ivoire, Mahamadou Tandia.


Le slogan du dialogue intercommunautaire de Tagadi


Les échanges entre les communautés sont prévus avant la cérémonie de clôture prévue le mercredi 14 septembre. Un comité de suivi des recommandations du Dialogue sera installé en faveur du renforcement de la cohésion sociale à Tagadi, à l'issue de ces assises.


Ce dialogue intercommunautaire est organisé avec l’appui technique et financier du système des Nations Unies en Côte d’Ivoire. Des représentants de l'Organisation Internationale pour la Migration (OIM) y prennent part.


nmfa/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ