x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 14 septembre 2022 | Abidjan.net

BCEAO: les mesures et actions fortes pour contrer la hausse des prix dans l'UEMOA au menu de la troisième session ordinaire du Comité de politique monétaire

© Abidjan.net Par MC
Ouverture de la réunion ordinaire du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO)
Dakar, le 14 septembre 2022 - La réunion ordinaire du Comité de politique monétaire (CPM) de la BCEAO s'est ouverte, ce mercredi 14 septembre 2022, à Dakar, en présence de Jean-Claude Kassi Brou, Gouverneur de la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest.

Le Comité de Politique monétaire de la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) va se pencher sur les actions à prendre afin d'atténuer les effets de l'inflation sur les économies de l'Union.


Le Gouverneur de la BCEAO, Jean-Claude Kassi Brou, président du CPM, en a fait l'annonce à l'ouverture de la 3e session ordinaire, au titre de l'année 2022, du Comité de politique monétaire de la BCEAO. Auparavant, il a listé les crises multiples, notamment la pandémie de la Covid-19, la crise sécuritaire, les changements climatiques et le conflit russe-ukrainien qui impactent négativement les pays de l'UEMOA, comme tout le continent, sur les plans humain, social et économique.


"Conformément à son mandat, et dans les limites fixées par ses statuts, la Banque Centrale, comme elle le fait déjà, jouera sa partition dans cette lutte contre la hausse des prix. Lors de ma prise de fonction le 8 juillet 2022, j'ai indiqué que l'atténuation de l'impact de ces crises sur nos économies constituera un des défis que je compte placer au cœur de mes priorités. Celles-ci nous obligent à être constamment vigilants et attentifs aux mutations en cours et nous imposent surtout d'être proactifs pour proposer et prendre des solutions idoines au moment approprié", a déclaré le Gouverneur de la BCEAO, Jean-Claude Kassi Brou, dans son allocution d'ouverture de la session ordinaire du CPM.


Parmi les impacts négatifs des crises actuelles, il y a notamment l'exacerbation de la perturbation des chaînes d'approvisionnement mondiales, renforçant la spirale inflationniste tant pour les produits alimentaires que pour les produits énergétiques.C'est pourquoi afin d'atténuer les effets de ces crises multiformes, notamment l'inflation galopante, sur les pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), il est important pour le Gouverneur Jean-Claude Kassi Brou que le Comité de politique monétaire de la BCEAO procède à une analyse et à une prise en charge de la question.


"Leur apparition concomitante (les crises, Ndlr) crée une situation encore plus difficile pour nos pays. Depuis 2020, ces crises accroissent les risques sur nos perspectives de croissance économique et créent des tensions inflationnistes dans notre zone qui, au fil des mois, nous éloignent davantage de notre objectif d'inflation. En particulier, on observe une forte hausse des prix dans notre région avec un effet négatif sur le pouvoir d'achat des populations, sur la compétitivité de nos économies ainsi que sur la consommation et l'investissement", a indiqué le Gouverneur Jean-Claude Kassi Brou.


Devant les membres du Comité de politique monétaire, le nouveau Gouverneur de la BCEAO a par ailleurs évoqué le "grand plaisir" que constitue pour lui, la participation "à la réunion de cet important organe de la Banque centrale dont la mission principale est d'œuvrer au maintien de la stabilité des prix dans notre union monétaire tout en soutenant la croissance économique de nos pays".


"C'est pour moi enfin, le lieu de remercier et féliciter tous les membres du Comité de politique monétaire qui œuvre depuis plusieurs années à l'atteinte de ces résultats par leur présence et surtout par leurs contributions pertinentes sur les différents sujets évoqués lors des travaux du Comité de politique monétaire", dira-t-il.


Les projections issues de la deuxième session du Comité de politique monétaire tenue en juin 2022 tablaient sur un taux d’inflation dans l’Union projeté en moyenne à 6,2 % en 2022 et 3,2 % en 2023.


Pour l'ensemble de l'année 2021, le taux d'inflation dans l'UEMOA était de 3,6 %.


Makhtar C.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ