x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le mercredi 14 septembre 2022 | AIP

Les prestations de la CMU vont bientôt s’étendre aux centres de santé privés (CNAM)

© AIP Par DR
CNAM: cérémonie de remise de kits aux jeunes de Port-Bouët
Jeudi 25 Novembre 2015. Abidjan. Monsieur Koné Mamadou, directeur des affaires administratives, représentant le DG de la Caisse Nationale d`Assurance Maladie (CNAM) a procédé à remise officielle des kits de sensibilisation et d`enrôlement à la Couverture Maladie Universelle (CMU) aux jeunes de la commune de Port-Bouët.

Abidjan - Le directeur des prestations de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), Dr Christian Brou, a révélé mardi 13 septembre 2022, à Abidjan, la possibilité pour les assurés de la Couverture maladie universelle (CMU) de bénéficier bientôt de soins dans les établissements sanitaires privés.


« Les prestations vont évoluer bientôt vers le secteur privé avec la mise en œuvre d'un outil informatique qui permettra de répartir le coût de la prestation qui est fait dans l’établissement privé entre la CMU, l’assurance complémentaire et l’assuré », a souligné Dr Brou, au cours d’un atelier d’information et d’échanges avec des professionnels des médias sur la mise en œuvre de la CMU, au siège de la CNAM, dans la commune du Plateau.


Au nombre des difficultés que rencontre la direction générale de la CNAM dans la mise en œuvre de la CMU, figure la difficulté d’accès des adhérents aux médicaments. Sur ce sujet, il a rassuré que cette question est en cour de résolution avec des textes en attente d’adoption pour permettre aux assurés d’obtenir les médicaments après les consultations.


« Parmi les difficultés, on a pu noter l’accès aux médicaments qui est en train d’être réglé. Nous sommes dans l’attente d’un arrêté qui sera signé très bientôt qui permettra à tous les assurés de bénéficier de médicaments après les consultations. Avec les médicaments qui seront bientôt disponibles dans les pharmacies privées, nous pourrons dire que la CMU pourra véritablement prendre son envol à partir de maintenant », a-t-il estimé.


La CMU a été instituée par par la loi N° 2014-131 du 24 mars 2014 et vise à garantir l’accès à des soins de santé de qualité à l’ensemble de la population résidant en Côte d’Ivoire (universalité, nationaux et non nationaux) dans des conditions financières soutenables. L'enrôlement des premiers souscripteurs a été lancé le 30 décembre 2014 et est dans sa phase de généralisation depuis le 1er juillet 2019.


A la date du 31 août 2022, la CNAM relève un total de 3 495 575 personnes enrôlées, soit 12% de la population totale de la Côte d’Ivoire estimée à 29 389 150 habitants selon les données du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) de 2022, a révélé la directrice de l'affiliation de la CNAM, Koné Karidja Bamba.


Elle a ajouté que parmi ces personnes enrôlées, 3 462 624 sont immatriculées et disposent d’un numéro de sécurité sociale, soit 99% des personnes enrôlées. A cette même date, 3 420 643 cartes ont été produites dont 2 475 888 distribuées. elles représentent 72% des cartes produites et 98% des personnes enrôlées.


Un total de 1218 établissements sanitaires publics et 868 pharmacies privées collaborent avec la CNAM pour les prestations des assurés de la CMU sur toute l’étendue du territoire national.


Jusque-là, les patients détenteurs d'une carte d'assuré CMU ne pouvaient pas bénéficier de soins subventionnés dans les établissements sanitaires du secteur privé, suscitant parfois la colère de ceux-ci. En plus, ils éprouvaient des difficultés à se procurer les médicaments dans les pharmacies.


L'adoption de textes à cet effet et leur application effective sera un grand soulagement pour les personnes qui optent plus pour les officines privées en cas d'ennuis de santé.


fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ