x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Faits Divers Publié le lundi 19 septembre 2022 | Le Nouveau Réveil

Montée des eaux : Pourquoi il n'y aura plus d'inondation à Bassam

© Le Nouveau Réveil Par Atapointe
Inondations: Anne Ouloto sur le terrain des sites à risque et des ouvrages de drainage des eaux
Abidjan le 27 juin 2020. Anne Ouloto, ministre de l`assainissement et de la salubrité accompagnée de son cabinet et des responsables de l`Office National de l`Assainissement et du Drainage (OPNAD) a entrepris ce samedi une visite des chantiers d`ouvrage de régulation et de drainage des eaux de pluies dans le district d`Abidjan

Le roi des N'zima Awoulae Tanoe s'est rendu, ce samedi 17 septembre 2022 sur le gigantesque chantier d'ouverture de l'embouchure du quartier France à Grand Bassam. Il s'agissait, pour lui, selon le porte-parole, N’da Moulin, de venir soutenir et encourager les responsables des travaux et les ouvriers, bien qu'à distance, il suit l'avancement du chantier d'autant plus que son 1er conseiller Gnoan Mballa et le chef d'Azuretti, nanan Bongan 5 lui font des comptes rendus réguliers. Le Roi a remis une enveloppe pour le personnel. 


Il a salué la coopération entre la Côte d'Ivoire et le Maroc un pays frère qui aide à faire les travaux. Il s'est ensuite réjoui de l'avancement du chantier avec l'apparition des épis constitués de gros cailloux. « J'ai été très impressionné par tout ce que j'ai pu constater sur ce chantier. J'étais loin d'imaginer que ça se présenterait de cette façon-là.... C'est un véritable chantier, grand et il fallait une grande maîtrise de ce genre de travaux. 


Je suis donc agréablement surpris et je tenais à vous dire un grand merci pour ce projet qui constitue, pour nous, une très grande attente. Nous avons été effrayés par ce que nous avons constaté à Grand Lahou et nous avons toujours craint que ce qui s'est passé chez nos frères de Grand Lahou puisse intervenir ici à Bassam. 

C'est pour cela qu'à notre niveau, nous avons insisté auprès du Gouvernement pour que l'ouverture de l'embouchure, cette fois ci, se fasse en termes de projet, en termes de pérennité. Et c'est ce qui est en train de se réaliser, c'est grandiose. La vue du chantier déjà est très impressionnante. J'ai vu comment vous avez pu nous éviter, de façon anticipée, une nouvelle submersion. Je tenais à vous dire merci... »

 

L'inauguration au premier trimestre 2023

Djaye Siméon N'dri, chef projet adjoint, a accueilli et entretenu le roi et sa délégation. Il a d'abord expliqué le retard constaté au niveau des travaux. « Lors du lancement, on avait indiqué 21 mois pour finir l'ouvrage. Mais on a commencé en pleine période de COVID... Les experts qui devaient arriver étaient bloqués dans leur pays. Les engins aussi étaient bloqués. Donc les travaux n'avaient pas démarré à la date qu'il fallait... » a-t-il dit. Avant de rassurer: « Dieu voulant, en fin d'année, on devrait sortir les épis et au premier trimestre de l'année prochaine, on va inviter Sa majesté pour venir inaugurer le projet. »


Après des explications détaillées, M Djaye a rassuré : « Nous sommes à 67% d'avancement général des travaux en ce moment... Nous travaillons jour et nuit pour nous permettre de respecter les délais conformément aux instructions données par le Premier ministre lors de sa visite. Il a demandé que nos travaux finissent en fin d'année. »


Enfin, il a levé des inquiétudes. A savoir qu'après l'ouverture de l'embouchure, la population sera ''soulagée'' des inondations et la disparition des végétaux sur la lagune sera une réalité, car les effets de la mer empêchent le développement de ces plantes.



DIARRASSOUBA SORY.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ