x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 24 septembre 2022 | AIP

Une antenne du CCSR à Man "pour récupérer les enfants en conflit avec la loi et réduire les agressions"

Man, La Cellule de coordination, de suivi et de réinsertion (CCSR) a procédé à l’installation de son antenne de Man, "pour récupérer les enfants en conflit avec la loi et réduire les agressions" devenues récurrentes dans la capitale des 18 Montagnes, en présence du préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man, Célestin Womblégnon.


La cérémonie a mobilisé, mardi 20 septembre 2022 à la préfecture, les autorités administratives, sécuritaires et des acteurs de la société civile ainsi que des enfants "en conflits avec la loi".


« Depuis un certain temps, le Conseil national de sécurité a eu écho qu’il y avait des enfants à Man ici, qui commettaient des agressions en réunion, en bande, à l’aide d’armes blanches. Donc, nous avons été envoyés ici installer l’antenne pour récupérer ces enfants-là, afin de réduire les agressions et mettre fin à ce phénomène (…) », a expliqué la responsable du service resocialisation et suivi au CCSR, Assoh Annick.



Des enfants en conflit avec la loi présents à la cérémonie d'installation de l'antenne CCSR de Man


La CCSR est chargée de mettre en œuvre un projet national en vue de combattre le phénomène des enfants en conflit avec la loi partout en Côte d’Ivoire. Cette cellule travaille à préserver la sécurité des populations et leurs biens.


L’activité de l’antenne va consister à sensibiliser les communautés qui "connaissent ces enfants" afin qu’elles puissent les mettre à disposition de laCCSR qui sera chargée de leur resocialisation dans son centre à Ouakoukro (M’bahiakro). Ces enfants seront désintoxiqués et soumis à des programmes avant d’être réinsérés dans un métier. Le projet concerne uniquement les garçons de neuf à 25 ans qui agressent à l’aide d’armes blanches.


Le préfet a salué l’installation de la Cellule à Man, indiquant qu’elle va "permettre de recadrer les enfants afin de les mettre sur le bon chemin."


La resocialisation aide les enfants en conflit avec la loi de réacquérir les valeurs morales et citoyennes propres à la vie en société et surtout à s’écarter de la violence, de la drogue, de l’abus de l’alcool et de toutes les autres actions répréhensibles.


La mise en place de la Cellule de coordination, de suivi et de réinsertion participe de la riposte du Gouvernement face au phénomène des enfants "microbes" apparu en Côte d’Ivoire au lendemain de la crise post-électorale de 2010-2011.


Il s’agit des enfants mineurs et jeunes qui, organisés en bandes, agressent les populations à l’arme blanche à savoir machettes, couteaux, faucilles, fourchettes, paires de ciseaux, et autres objets contondants.


(AIP)


ebd/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ