x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le vendredi 7 octobre 2022 | Le Nouveau Réveil

Traitement du cancer : Achi Patrick annonce la construction d’un autre centre à Bassam

© Le Nouveau Réveil Par Lobatchevski
Cérémonie de pose de première pierre du projet de construction de 7 établissements de formation professionnelle
Anyama le 24 janvier 2022. Le Premier ministre Patrick Achi a procédé ce lundi à Ebimpé, à la pose de la première pierre des travaux d’un projet de construction de sept (7) établissements de formation professionnelle en Côte d’Ivoire.Photo: Patrick Achi, premier ministre, chef du gouvernement

Hier, a eu lieu au Centre national d'oncologie médicale et de radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO) d’Abidjan, la cérémonie de lancement des activités d’"octobre rose", une campagne annuelle destinée à sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein. A cette occasion, le Premier ministre Patrick Achi est revenu sur les efforts du Gouvernement dans la prise en charge des malades. Au nombre de ces nombreux apports de l’Etat, il a annoncé la construction en 2025 d’un autre centre de cancer à Grand-Bassam « Le CNRAO se positionne aujourd’hui comme un Centre de référence régionale en matière de traitement du cancer. Cela lui a notamment permis de recevoir près de 8000 patients de toute la sous-région Ouest-africaine et au-delà de l’Afrique centrale. En 2025 nous inaugurons le nouveau Centre national de radiothérapie et d’oncologie médicale de Grand-Bassam d’un coût de 100 milliards de francs CFA », a annoncé le chef du gouvernement. Le Premier ministre qui a félicité le directeur de ce centre, le Pr Didi-Kouko Judith Coulibaly pour son excellent travail, lui a demandé à elle et à son équipe, de maintenir le cap. Patrick Achi, se tournant vers les malades, les a encouragés à garder espoir parce que grâce aux efforts du Gouvernement, le cancer se guérit aujourd’hui en Côte d’Ivoire. « La Côte d’Ivoire est un pays où le cancer n’est plus un drame mais une maladie chronique », a-t-il rassuré. Seulement, il a exhorté les femmes à un dépistage précoce. « Dépistez-vous, dépistez-vous, dépistez-vous (…) Il faut prendre le cancer de vitesse, empêchez-le de grandir. N’attendez plus », a-t-il insisté. « La guérison du cancer du sein est à notre portée », a ajouté le ministre de la Santé de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle, Dimba Pierre qui a également conseillé le dépistage précoce. Au nom de la Fondation SIFCA, Mme Billon Gomis Henriette, après avoir félicité également la directrice du CNRAO, a offert à ladite structure, un centre de nutrition. Un important don qui vient s’ajouter aux nombreuses actions que le SIFCA fait en matière de santé et particulièrement pour les malades du cancer. Pr Didi-Kouko Judith Coulibaly s’est modestement réjouie du travail réalisé pour réduire le taux de mortalité lié au cancer du sein. « L’existence du CNRAO a permis de réduire le risque de décès par cancer de sein en Côte d’Ivoire de 25% en 4 ans de fonctionnement », a-t-elle souligné. Et de conseiller à son tour, les femmes à se faire dépister « Le dépistage précoce est capital pour aller vers la guérison », a insisté Pr. Didi-Kouko Judith Coulibaly. Pour encourager le CNRAO, Dr Jean-Marie Vianny Yaméogo au nom de l’OMS, a promis de l’accompagner dans sa lutte contre le cancer. Le maire de Cocody Jean-Marc Yacé a promis lui aussi soutenir le CNRAO. Le clou de cette cérémonie de lancement des activités d’" octobre rose" a été la pose de la première pierre du Centre de nutrition de la Fondation SIFCA.



DJE KM

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ