x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

NTIC Publié le dimanche 6 novembre 2022 | Abidjan.net

Côte d'Ivoire : 28 jeunes ivoiriens formés en développement d'applications Android au Centre sportif, culturel et des Tic ivoiro-coréen

© Abidjan.net Par DR
TIC/Développement d’application Android: Remise de certificats des étudiants du centre des TIC Ivoiro coréen Alassane Ouattara
Abidjan le 04 novembre 2022. Au terme d’une formation sur le développement des applications mobiles Android, une trentaine d’étudiants ont reçu ce vendredi leur certificat au centre sportif, culturel et des TIC Ivoiro Coréen Alassane Ouattara en présence des responsables de l'Agence Coréenne de la Coopération Internationale (KOICA)

Le centre sportif, culturel et des Tic ivoiro-coréen (Cscticao) n'abrite pas seulement les activités du taekwondo; des formations y sont également dispensées. 

 

 

Vingt-huit jeunes ivoiriens formés en développement d’application Android et autres techniques de l’informatique dans ce centre ont reçu leur certificat au cours d'une cérémonie le 4 novembre 2022 au centre sportif, culturel et des Tic ivoiro-coréen à Abidjan.

Les auditeurs non sportifs de cette première promotion du Centre sportif, culturel et des Tic ivoiro-coréen (Cscticao) ont reçu leur parchemin 

en présence du directeur pays de l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica), M. Woo Dong Wan.

Heureux de bénéficier de l’expérience et du savoir-faire des Coréens, les récipiendaires ont traduit leurs remerciements à toutes ces personnalités qui ont facilité cette formation. 

Pour sa part, Bamba Cheick Daniel, président du Cscticao qui "voyait le début de la réalisation de l'un de ses plus grands rêves", a exprimé sa joie de participer à cette cérémonie, et au-delà, à cette initiative qui rapproche la Côte d’Ivoire et la Corée. 

 « Lorsque j’avais été élu président de la Fédération ivoirienne de taekwondo, l’ambassadeur de Corée d’alors m’avait donné un sac où il y avait des accessoires de combat. J’avais estimé que la Corée pouvait faire mieux pour aider un pays comme la Côte d’Ivoire que de nous apprendre à donner des coups de pied et de poing. Je lui avais plutôt exprimé nos besoins en termes de bourses d’études pour notre jeunesse. Je crois que notre message a été entendu », a révélé Bamba Cheick Daniel.

En 2010, il avait réussi, à travers un concours, à envoyer les meilleurs jeunes en Corée. Et l’actuel directeur du centre faisait partie de ce voyage.

 «Ce n’est pas moins de deux cent millions de FCfa que la Koica a dépensés pour les équipements du centre », a souligné l’ancien patron du taekwondo ivoirien, tout en remerciant la Koica "qui n’a pas attendu que la Côte d’Ivoire trouve les moyens d’équiper le centre".

Une aide que la Corée compte multiplier à travers son agence de coopération, à en croire, Woo Dong Wan, directeur pays de la Koica, qui a reaffirmé la volonté de son pays à aider la Côte d’Ivoire dans la réalisation des priorités du Plan national de développement (Pnd-2021-2025).

 

Notamment l’accélération de la transformation structurelle de l’économie via l’industrialisation, le développement des ressources humaines et la création d’emplois. Il a par ailleurs adressé ses félicitations et encouragements aux nouveaux certifiés.

 

« C’est sûr qu’après trois semaines d’apprentissage, on ne peut pas prétendre être expert, mais ces connaissances que vous venez d’acquérir peuvent être très utiles à chacun de vous dans son domaine d’activité », a indiqué M. Woo.


Nk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ